Jean Mercure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Mercure
Nom de naissance Pierre Isaac Libermann
Naissance
Paris, France
Décès (à 89 ans)
Paris, France
Activité principale Metteur en scène, acteur
Activités annexes Acteur de cinéma
Lieux d'activité Théâtre de la Ville
Années d'activité 1932-1985
Collaborations Gérard Violette
Conjoint Jandeline
Descendants Isa Mercure
Récompenses Prix Dominique de la mise en scène (1953)

Jean Mercure, nom de scène de Pierre Isaac Libermann, né le à Paris[1] où il est mort le , est un acteur, adaptateur, metteur en scène et homme de théâtre français.

Il a été le directeur fondateur du théâtre de la Ville à Paris de 1968 à 1985.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Mercure fait ses débuts au théâtre en 1932. En 1937, il joue dans L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht[2]. Après avoir mis en scène plusieurs œuvres dont certaines jugées « difficiles » comme Le Fleuve étincelant de Charles Langbridge Morgan ou Le Silence de la mer de Vercors, il fonde en 1958 le « Nouveau Cartel » avec André Barsacq, Jean-Louis Barrault et Raymond Rouleau. Jusqu'au milieu des années 1960, il œuvre dans de nombreux théâtres privés de Paris et marque son intérêt pour un répertoire exigeant orienté en particulier vers la création de pièces nouvelles françaises ou étrangères.

Il prend la direction en 1968 du théâtre de la Ville après deux années de restructuration de la salle du théâtre Sarah-Bernhard. Il sera à l'origine de la renaissance de l'institution de la place du Châtelet, ouvrant la programmation de la salle au théâtre contemporain, mais surtout à la danse contemporaine et aux musiques du monde. Sous sa direction et avec l'aide majeure de Gérard Violette, son administrateur général, le Théâtre de la Ville devient une scène essentielle pour la danse et notamment l'éclosion de la nouvelle danse française ainsi qu'un soutien précoce des productions de Pina Bausch. Il en laisse la direction à Gérard Violette en 1985.

Le , il se donne la mort avec son épouse, la comédienne Jandeline. Il est inhumé à Villiers-sous-Grez.

La Bibliothèque historique de la ville de Paris conserve un « Fonds Jean-Mercure » constitué de correspondances, de maquettes planes et dessins de décors, de dossiers d'œuvres issus de son travail d'acteur et metteur en scène de 1945 à 1969, et d'archives datant de sa direction du théâtre de la Ville. Cette collection est entrée grâce à l'Association de la Régie théâtrale, qui l'avait reçue de la fille de Jean Mercure, Isa Mercure, en 1999.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Metteur en scène

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Théâtre de la Ville

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Théâtre de la Ville

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Actes de l’état-civil, « 1909, Naissances, 099N 157_A : 27/31 », sur Archives de Paris, (consulté le 14 juillet 2020).
  2. Jean Mercure/Bertolt Brecht

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]