Fernand Mailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mailly (homonymie).

Fernand Mailly

Description de cette image, également commentée ci-après

Affiche de Mare Nostrum (1926)

Nom de naissance Fernand Jean-Paul Anne
Naissance
Le Havre (Seine-Maritime)
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès Date inconnue (après 1938)
Lieu inconnu
Profession Acteur et metteur en scène
Films notables Le Miracle des loups
La Merveilleuse Vie de Jeanne d'Arc, fille de Lorraine
Au Bonheur des Dames
Le Patriote

Fernand Mailly (parfois crédité Mailly) est un acteur et metteur en scène français, né Fernand Jean-Paul Anne le au Havre (Seine-Maritime), mort après 1938[1] (date et lieu de décès à préciser).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts comme acteur au théâtre, Fernand Mailly (pseudonyme) apparaît pour la première fois au cinéma dans le court métrage muet français La Dénonciatrice de Georges-André Lacroix (avec Pierre Ferval), sorti en 1914. Son troisième film muet, britannique, est Brigadier Gérard (en) de Bert Haldane (en) (1915), où il personnifie Talleyrand.

Parmi ses autres films muets, citons L'Agonie des aigles de Dominique Bernard-Deschamps et Julien Duvivier (1922, avec Gaby Morlay et Séverin-Mars), Le Miracle des loups de Raymond Bernard (version de 1924, avec Charles Dullin en Louis XI et lui-même en Philippe le Bon), ainsi que la coproduction franco-allemande La Merveilleuse Vie de Jeanne d'Arc, fille de Lorraine de Marco de Gastyne (1929, son dernier film muet où il interprète La Hire, aux côté de Simone Genevois dans le rôle-titre). Signalons également deux films américains, L'Empire des diamants de Léonce Perret (1920, avec Léon Mathot et Marcel Lévesque) et Mare Nostrum (en), tourné en Europe par Rex Ingram (1926, avec Alice Terry et Antonio Moreno).

Son premier film parlant est Au Bonheur des Dames de Julien Duvivier (version de 1930, avec Dita Parlo et Pierre de Guingand). Mentionnons aussi Violettes impériales d'Henry Roussel (version de 1932, avec Raquel Meller et Suzanne Bianchetti) et Dernière Heure de Jean Bernard-Derosne (1934, avec Line Noro et Jean Servais). Son dernier film est Le Patriote de Maurice Tourneur (avec Harry Baur et Pierre Renoir), sorti en 1938.

En outre, on lui doit la mise en scène de quelques pièces, dont La Treizième Enquête de Grey (au Théâtre des Capucines en 1936, avec Maurice Lagrenée, Jean Mercure et Jean Brochard). Notons qu'il joue dans l'adaptation au cinéma de cette pièce, sous le même titre (réalisation de Pierre Maudru, 1938, avec Maurice Lagrenée et Raymond Cordy).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(films français, sauf mention contraire ou complémentaire)

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Metteur en scène

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil des Gens du Cinéma.