Théâtre royal du Parc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parc (homonymie).

50° 50′ 45″ N 4° 21′ 56″ E / 50.84578, 4.36548

Théâtre royal du Parc
Description de cette image, également commentée ci-après

Le Théâtre royal du Parc

Lieu Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Coordonnées 50° 50′ 45″ Nord 4° 21′ 56″ Est / 50.84578, 4.36548
Architecte(s) Louis Montoyer
Inauguration 1782
Fermeture 1807-1814
Direction Thierry Debroux
Protection Classé comme monument
Site web www.theatreduparc.be

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Théâtre royal du Parc

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Théâtre royal du Parc

Le théâtre royal du Parc est un théâtre de Bruxelles situé en bordure du parc de Bruxelles, face au Parlement fédéral.

Construit en 1782 d'après les plans de l'architecte Louis Montoyer, le Théâtre du Parc sert d'abord d'annexe au Théâtre de la Monnaie : les frères Bultos, gestionnaires de l'époque, exploitent les deux théâtres en même temps, le Parc étant dévolu aux spectacles présentés par de jeunes comédiens. C'est en quelque sorte l'école d'art dramatique du Théâtre de la Monnaie. Fermé en 1807 par le décret de Napoléon Ier, il rouvre en 1814 et est occupé par une troupe britannique pendant un an, puis par une troupe hollandaise pendant quelques mois.

Dès 1819, la ville de Bruxelles, propriétaire des deux « théâtres royaux », accorde une concession conjointe aux directeurs successifs. La troupe et le répertoire sont tantôt identiques, tantôt distincts, le Théâtre du Parc se spécialisant davantage dans le vaudeville et le théâtre de boulevard.

De 1850 à 1854, le Parc accueille des représentations en néerlandais, puis il se spécialise dans l'opérette et l'opéra-comique, et enfin, à partir de 1869, dans les pièces de comédie.

Pendant la Première Guerre mondiale, la Monnaie et le Parc sont réquisitionnés et le Parc devient le lieu de divertissement de la garnison allemande.

Redevenu théâtre francophone en 1919, il propose essentiellement des pièces de répertoire interprétées par des comédiens belges.

De 1947 à 1969, sous la direction d'Oscar Lejeune, le théâtre accueille, chaque année, un spectacle de la Comédie-Française. C'est sous la direction d'Oscar Lejeune que le théâtre fait l'objet d'une importante modernisation de son installation scénique et des locaux destinés aux comédiens.

Thierry Debroux en est le directeur depuis 2010.

Quelques hôtes historiques[modifier | modifier le code]

Les directeurs[modifier | modifier le code]

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Métro de Bruxelles
Ce site est desservi par la station de métro : Parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alan Stockwell, Finding Sampson Penley, Vesper Hawk Publishing,‎ , 330 p. (ISBN 978-0-9565013-4-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel