Raf Vallone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valone.
Raf Vallone
Description de cette image, également commentée ci-après
Dans Riz amer (1949)
Nom de naissance Raffaele Vallone
Naissance
Tropea, Calabre, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 86 ans)
Rome, Italie
Profession Acteur
Metteur en scène

Raf Vallone, nom de scène de Raffaele Vallone, est un acteur, footballeur, metteur en scène, journaliste et résistant italien né le à Tropea (Calabre) et mort le (à 86 ans) à Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raffaele Vallone nait à Tropea, dans la province de Vibo Valentia en Calabre, de l'avocat Giovanni Vallone (fils de Raffaele Vallone, notaire à Turin) et de Caterina Mottola, noble dame de la famille des marquis d'Amato et des patriciens de Tropea. En effet, les grands-parents maternels de Raf Vallone étaient le marquis Paolo Mottola d'Amato (1842-1909) et la noble Eleonora Potenzoni-Pelliccia. La famille Mottola d'Amato n'ayant plus d'héritiers masculins après la mort de son oncle Antonio Mottola (1886-1946), Raf aurait dû changer son patronyme en Mottola et s'appeler donc Raf Mottola d'Amato pour pouvoir hériter des titres familiaux mais sa mère refusa[1].

Bien que né à Tropea, il se transfert avec ses parents dans le nord de l'Italie, à Turin, alors qu'il est encore un enfant. Il étudie ensuite la philosophie et la jurisprudence à l'université auprès de professeurs comme Luigi Einaudi, économiste et futur président italien, et Leone Ginzburg. Parallèlement, il commence aussi une carrière sportive dans le football, où il évolue en tant que milieu de terrain au sein du Torino Football Club. Entre 1934 et 1935, il participe avec son équipe au Championnat d'Italie de football et il remporte la Coupe d'Italie en 1936. Deux ans plus tard, en 1938, il parvient de nouveau à la finale de la Coupe d'Italie mais il perd face à la Juventus. Successivement, il entre pendant quelque temps au Novare Calcio (de 1939 à 1940) avant de finalement revenir au Torino Football Club l'année suivante. Il abandonne cependant sa carrière sportive en 1941 au profit de l'activité journalistique.

Il devient alors un fervent journaliste antifasciste, proche des idéaux communistes mais n'adhérant jamais au Parti communiste italien car il reste très critique du stalinisme. Il devient ainsi le rédacteur-en-chef de la section culturelle du journal L'Unità. Par ailleurs, il est également critique cinématographique pour le journal La Stampa.

Acteur exigeant au cinéma comme à la scène, il fait notamment de la pièce de théâtre Vu du pont (A View from the Bridge) d'Arthur Miller, une de ses spécialités : il en est plusieurs fois l'interprète, le metteur en scène en Italie comme en France et, bien entendu, l'acteur principal dans son adaptation cinématographique Vu du pont réalisée par Sidney Lumet en 1962.

De la même façon, il a gain de cause afin de ne pas être doublé dans son premier film français, Thérèse Raquin de Marcel Carné et, par la suite, assure lui-même le doublage des versions françaises de la plupart de ses films. Il procède de la même façon pour ses rôles en langue anglaise au cinéma comme à la scène (pièces de théâtre Vu du pont et La Duchesse d'Amalfi de John Webster).

Raf Vallone a été marié de 1952 jusqu'à son décès avec l'actrice Elena Varzi avec laquelle il a eu trois enfants : Eleonora Vallone, actrice, née en 1955, et les jumeaux nés en 1958 : Saverio Vallone, acteur et Arabella Vallone, chanteuse.

Témoignage[modifier | modifier le code]

Silvia Monfort[2] : « À l'issue de la représentation de Vu du pont, je suis entrée dans sa loge avec le manuscrit de La Duchesse d'Amalfi. Il a lu la pièce en anglais — c'est une chance de lire une œuvre dans la langue d'origine ! —. Elle lui a plu. Alors seulement il s'est soucié du rôle, celui d'un Italien baroudeur, tueur à gages dans un duché qui sent encore la domination espagnole. Il faut le voir en répétition, reprendre une scène pour la dixième fois, tête basse et dans un état de concentration que seul le couple taureau-torero pourrait évoquer. Face à l'adversaire et tout entier face à lui-même, il se place d'emblée dans l'affrontement théâtral qui est notre lot. Alors que le contrat n'était pas signé — juste entre nous une parole —, l'Amérique proposa à Raf Vallone de tourner le premier rôle d'un film longtemps différé. Il a refusé le film, les millions, la gloire, pour venir tenir son rôle au théâtre devant 700 spectateurs chaque soir. Je connais peu d'acteurs qui eussent fait de même. Je l'en remercie publiquement ».

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène
Adaptateur
Comédien

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Interview de Raf Vallone sur ses origines nobles (lire en ligne).
  2. Page 111 de sa biographie par Françoise Piazza (préf. Jean-Claude Drouot), Silvia Monfort : Vivre debout, Paris, Éditions Didier Carpentier, , 146 p. (ISBN 978-2841677191, notice BnF no FRBNF42429097, présentation en ligne)
  3. Sorti en DVD sous les titres Catholics et The Catholics.

Liens externes[modifier | modifier le code]