Michel Etcheverry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel-Adrien Etcheverry, né le à Saint-Jean-de-Luz (Basses-Pyrénées) et mort le à Paris, est un comédien français, sociétaire honoraire de la Comédie-Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Saint-Jean-de-Luz, Michel Etcheverry est instituteur en 1940, renvoyé en 1941 pour avoir refusé de faire chanter aux enfants Maréchal, nous voilà ![1],[2].

Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il fait la connaissance de Robert Hirsch et de François Chaumette[3]. Il obtient un 2e prix de comédie[1]. Il commence sa carrière au théâtre comme régisseur de 1945 à 1951, puis est intégré dans la troupe de Louis Jouvet qui demeurera son modèle[1],[4].

Il entre comme pensionnaire à la Comédie-Française en 1961, est nommé 439e sociétaire en 1964[5], sociétaire honoraire en 1984[1]. Son répertoire comporte de nombreuses tragédies du répertoire classique, notamment Corneille, Racine, Shakespeare et de Montherlant. Il joue aussi Sartre, Anouilh et Claudel.

Croyant et mystique, il envisage d'entrer dans les ordres au début des années 1980 ; il joue dans Le Mystère de la joie de l'abbé Pierre en 1985[6],[7].

Michel Etcheverry meurt le , à Paris, à l'âge de soixante-dix-neuf ans[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Michel Etcheverry: un pilier de la Comédie-Française », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  2. « Le comédien Michel Etcheverry est mort », sur L'Humanité, (consulté le ).
  3. « Décès du comédien Michel Etcheverry », sur Libération, (consulté le ).
  4. a et b « Michel Etcheverry », sur Le Monde, (consulté le ).
  5. « Michel Etcheverry », sur comedie-française.fr (consulté le ).
  6. « Décès de l'acteur de théâtre Michel Etcheverry », sur La Croix, (consulté le ).
  7. Michel Castaing, « Mystère. L'abbé Pierre ressuscite le drame liturgique », sur Le Monde, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]