Janet Yellen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Janet Yellen
Illustration.
Janet Yellen en 2015.
Fonctions
78e secrétaire du Trésor des États-Unis
(désignée)
En attente de confirmation par le Sénat
Président Joe Biden
Gouvernement Administration Biden
Prédécesseur Steven Mnuchin
15e présidente de la Réserve fédérale des États-Unis

(4 ans)
Président Barack Obama
Donald Trump
Prédécesseur Ben Bernanke
Successeur Jerome Powell
Membre du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis

(7 ans, 3 mois et 30 jours)
Président Barack Obama
Donald Trump
Prédécesseur Mark W. Olson
Successeur Poste vacant

(2 ans, 6 mois et 5 jours)
Président Bill Clinton
Prédécesseur Wayne Angell
Successeur Edward Gramlich
Vice-présidente de la Réserve fédérale des États-Unis

(3 ans, 3 mois et 30 jours)
Président Barack Obama
Prédécesseur Donald Kohn
Successeur Stanley Fischer
Présidente de la Réserve fédérale de San Francisco

(6 ans, 3 mois et 20 jours)
Prédécesseur Robert Parry
Successeur John Williams
18e présidente du Council of Economic Advisers

(2 ans, 5 mois et 16 jours)
Président Bill Clinton
Prédécesseur Joseph Stiglitz
Successeur Martin Neil Baily
Biographie
Nom de naissance Janet Louise Yellen
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Brooklyn, New York (État de New York, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint George Akerlof
Diplômée de Université Brown
Université Yale
Profession Économiste, professeure d'université
Religion Judaïsme

Signature de Janet Yellen

Janet Yellen
Présidents de la Réserve fédérale des États-Unis

Janet Yellen, née le à Brooklyn (États-Unis), est une économiste et professeure émérite américaine. Présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis (FED) entre 2014 et 2018. En novembre 2020, elle est choisie pour occuper le poste de secrétaire du Trésor des États-Unis au sein du futur cabinet du président élu Joe Biden.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Née dans une famille juive originaire de Pologne à Brooklyn (New York), elle est la fille d'un médecin (Julius Yellen) et d'une institutrice (Anna Blumenthal) qui ont vécu la Grande Dépression et le chômage de masse, épisode qui fait partie de l'inconscient familial[1].

En 1962, Janet Yellen achève son cursus secondaire au Fort Hamilton High School[2], à la suite duquel elle étudie pendant cinq ans à l’université Brown, et obtient un diplôme en économie en 1967[3], major de sa promotion[1]. Elle poursuit ses études supérieures à l’université Yale, pour finalement obtenir un doctorat en économie en 1971. Elle se spécialise dans les causes, les mécanismes et les implications du chômage[1].

Elle a notamment eu comme professeur le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, qui affirme qu'elle a été une de ses meilleures élèves[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, elle intègre la FED (le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis) comme économiste[1].

Elle est professeur d'économie à Berkeley, Harvard et à la London School of Economics. Au début des années 1990, elle travaille sur les conséquences économiques de la réunification allemande. Elle a été présidente du Council of Economic Advisers de 1997 à 1999 et de la Federal Reserve Bank of San Francisco (en) de 2004 à 2010. Le , elle est devenue vice-présidente de la FED. Elle en a été nommée présidente par Barack Obama le [4] après la défection du favori Lawrence Summers, et a pris ses fonctions le . Elle est la première femme à accéder à ce poste, où elle est chargée d'orienter la politique monétaire des États-Unis. Au sein de la FED, elle est considérée comme faisant partie des « colombes », les dirigeants économiques davantage préoccupés par l’emploi que par l'inflation[1].

En 2014, elle est, selon le classement du magazine économique Forbes, la seconde femme la plus influente au monde[5].

En , Jerome Powell est désigné pour lui succéder. Il entre en fonction en .

Le 23 novembre 2020, le président-élu Joe Biden la nomme au poste de secrétaire au Trésor. Si elle est confirmée par le Sénat, elle deviendrait la première femme à occuper cette fonction, où elle remplacerait Steven Mnuchin[6],[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est l'épouse de George Akerlof, prix Nobel d'économie en 2001. Elle l'a rencontré à la FED et ils ont par la suite mené des travaux de recherche ensemble. Ils ont un fils, Robert[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Stéphane Lauer, « Janet Yellen, une "colombe" à la Fed », Le Monde, jeudi 10 octobre 2013, page 2.
  2. (en) http://www.biography.com/people/janet-yellen-21362135 Biography.com (en).
  3. (en) http://www.federalreserve.gov/aboutthefed/bios/board/yellen.htm.
  4. https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/10/09/obama-va-nommer-janet-yellen-a-la-tete-de-la-banque-centrale_3492206_3222.html États-Unis : Janet Yellen en passe d'être nommée à la tête de la Fed], Le Monde, 9 octobre 2013.
  5. Caroline Howard, « The World's Most Powerful Women 2014 », sur Forbes.com, Forbes (consulté le 17 juin 2014).
  6. Le Figaro avec AFP, « Joe Biden va nommer au Trésor l'ancienne présidente de la Fed Janet Yellen », sur Le Figaro.fr, (consulté le 23 novembre 2020)
  7. (en-US) Nick Timiraos, Kate Davidson and Ken Thomas, « WSJ News Exclusive | Janet Yellen Is Biden’s Pick for Treasury Secretary », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le 23 novembre 2020)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :