Janet Yellen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Janet Yellen
Janet Yellen official Federal Reserve portrait.jpg
Janet Yellen en 2015.
Fonctions
Président de la Réserve fédérale (en)
Réserve fédérale des États-Unis
-
Présidente
Federal Reserve Bank of San Francisco (en) et gouvernement fédéral des États-Unis
-
Présidente du conseil d'administration
Council of Economic Advisers et gouvernement fédéral des États-Unis
-
Professeur d’université (d)
Haas School of Business
depuis
Lectrice
London School of Economics
-
Économiste
Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis et gouvernement fédéral des États-Unis
-
Professeur d’université (d)
Université Harvard
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
BrooklynVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Fort Hamilton High School (en)
Université Brown ()
Université Yale (Philosophiæ doctor) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Parti politique
Membre de
Maîtres
Directeur de thèse
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Bourse Guggenheim ()
Médaille Wilbur Cross (en) ()
Honoris causa (en) ( et )
Prix Adam Smith (d) ()
50 plus influents ()
Elizabeth Blackwell Award (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Janet Yellen, née le à Brooklyn (États-Unis), est une économiste et professeur émérite américaine. Elle est présidente du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis (FED) entre 2014 et 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Née dans une famille juive originaire de Pologne à Brooklyn (New York), elle est la fille d'un médecin (Julius Yellen) et d'une institutrice (Anna Blumenthal) qui ont vécu la Grande Dépression et le chômage de masse, épisode qui fait partie de l'inconscient familial[1].

En 1962, Janet Yellen achève son cursus secondaire au Fort Hamilton High School[2], à la suite duquel elle étudie pendant cinq ans à l’université Brown, et obtient un diplôme en économie en 1967[3], major de sa promotion[1]. Elle poursuit ses études supérieures à l’université Yale, pour finalement obtenir un doctorat en économie en 1971. Elle se spécialiste sur les causes, les mécanismes et les implications du chômage[1].

Elle a notamment eu comme professeur le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, qui affirme qu'elle a été une de ses meilleures élèves[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, elle intègre la FED (le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis) comme économiste[1].

Elle est professeur d'économie à Berkeley, Harvard et à la London School of Economics. Au début des années 1990, elle travaille sur les conséquences économiques de la réunification allemande. Elle a été présidente du Council of Economic Advisers de 1997 à 1999 et de la Federal Reserve Bank of San Francisco (en) de 2004 à 2010. Le , elle est devenue vice-présidente de la FED. Elle en a été nommée présidente par Barack Obama le [4] après la défection du favori Lawrence Summers, et a pris ses fonctions le . Elle est la première femme à accéder à ce poste, où elle est chargée d'orienter la politique monétaire des États-Unis. Au sein de la FED, elle est considérée comme faisant partie des « colombes », les dirigeants économiques davantage préoccupés par l’emploi que par l'inflation[1].

En 2014, elle est, selon le classement du magazine économique Forbes, la seconde femme la plus influente au monde[5].

En novembre 2017, Jerome Powell est désigné pour lui succéder. Il entre en fonction en février 2018.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est l'épouse de George Akerlof, prix Nobel d'économie en 2001. Elle l'a rencontré à la FED et ils ont par la suite mené des travaux de recherche ensemble. Ils ont un fils, Robert[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Stéphane Lauer, « Janet Yellen, une "colombe" à la Fed », Le Monde, jeudi 10 octobre 2013, page 2.
  2. (en) http://www.biography.com/people/janet-yellen-21362135 Biography.com (en).
  3. (en) http://www.federalreserve.gov/aboutthefed/bios/board/yellen.htm.
  4. https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/10/09/obama-va-nommer-janet-yellen-a-la-tete-de-la-banque-centrale_3492206_3222.html États-Unis : Janet Yellen en passe d'être nommée à la tête de la Fed], Le Monde, 9 octobre 2013.
  5. Caroline Howard, « The World's Most Powerful Women 2014 », sur Forbes.com, Forbes (consulté le 17 juin 2014).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :