Howell Cobb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Howell Cobb
Image dans Infobox.
Portrait d'Howell Cobb.
Fonctions
Secrétaire du Trésor des États-Unis
-
Gouverneur de l'État de Géorgie
-
George W. Towns (en)
Président de la Chambre des représentants des États-Unis
Représentant des États-Unis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activité
Mère
Sarah Robinson Rootes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Andrew Jackson Cobb (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Grade militaire
Archives conservées par
Stuart A. Rose Manuscript, Archives, and Rare Book Library (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Howell Cobb, né le dans le comté de Jefferson (Géorgie) et mort le à New York, est un homme politique américain.

Il est élu à quatre reprises à la Chambre des représentants des États-Unis à partir de 1843 (pour l'État at-large de Géorgie puis pour son 6e district), assemblée qu'il présida du au , avant d'être élu au poste de gouverneur de Géorgie pour un unique mandat, du au . Il est membre du cabinet du président James Buchanan en tant que secrétaire du Trésor entre 1858 et 1860 (United States Secretary of the Treasury).

Lors de la Guerre de Sécession, il fut au service de la Géorgie et des États confédérés d'Amérique, il présida le Congrès provisoire des États confédérés du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas H. Cobb est l'un des signataires de la Constitution provisoire des États confédérés au titre de l'État de Géorgie et préside le Congrès provisoire.

Postérité[modifier | modifier le code]

Comme ancien speaker de la Chambre des Représentants, son portrait figurait dans le hall d'accès à l'hémicycle.

Le 18 juin 2020, à la veille du 175ème anniversaire de Juneteenth, à la demande de Nancy Pelosi, ce portrait a été décroché en même temps que celui de trois autres anciens speakers - Robert M. T. Hunter, James Lawrence Orr et Charles Frederick Crisp - ayant servi dans les rangs confédérés[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde avec AFP, « Quatre portraits de confédérés retirés du Congrès américain », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 29 juin 2020).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Montgomery, Horace, Howell Cobb's Confederate Career. (Tuscaloosa, Alabama: Confederate Publishing, 1959).

Liens externes[modifier | modifier le code]