Jerome Powell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jerome Powell
Jerome H. Powell.jpg
Jerome Powell le .
Fonction
Président de la Réserve fédérale
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Chevy Chase Village (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Université de Princeton (Baccalauréat universitaire en lettres) (-)
Georgetown University Law Center (en) (Juris Doctor) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique

Jerome Hayden Powell, né le à Washington, D.C. (États-Unis), est un avocat et banquier américain. Il est président du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis (FED) depuis 2018.

Il est considéré comme un républicain modéré. Il possède une fortune de 55 millions de dollars[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jerome Powell est titulaire d'un diplôme en science politique de Princeton obtenu en 1975 et d'un diplôme en droit de l'Université Georgetown obtenu en 1979[2]. Il ne possède cependant pas de doctorat d'économie, contrairement à ses prédécesseurs à la présidence de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed)[1].

Il commence sa carrière en tant qu'avocat. En 1984, il devient banquier d'affaires chez Dillon, Read and Company à New York[3].

En 1992, il est sous-secrétaire d'État au Trésor dans l'administration George H. W. Bush[4]. Après l'élection de Bill Clinton, il rejoint la banque Bankers Trust en 1993[3].

Il est Partner au sein du groupe Carlyle, un gestionnaire d'actifs, entre 1997 et 2005[5].

En , Barack Obama le nomme officiellement gouverneur pour siéger au Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis[6]. Sa nomination est validée par le Sénat en 2012.

Le , Donald Trump le nomme officiellement à la tête de la Réserve fédérale[7] pour succéder à Janet Yellen. Le , le Sénat américain confirme sa nomination (84 voix contre 13)[8]. Il entre en fonction le de la même année.

Au cours du mois de , la politique de hausse des taux d'intérêts menée par la FED est critiquée par le président Trump[9]. Il souhaiterait limoger Jerome Powell, mais, de par l'indépendance de la FED, il n'en a pas le pouvoir[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ghislain de Montalembert, « Jay Powell vs Mario Draghi, l'argent facile, c'est bientôt fini », Le Figaro Magazine, semaine du 10 novembre 2017, page 30.
  2. (en) « The Fed - Jerome H. Powell », Board of Governors of the Federal Reserve System,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017)
  3. a et b (en-US) Binyamin Appelbaum et Kevin Granville, « Who Is Jerome Powell: Trump’s Pick for Fed Chairman », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 28 décembre 2018)
  4. (en) « Jerome H. Powell », sur Forbes (consulté le 28 décembre 2018)
  5. « Fed. Qui est Jerome Powell, le financier le plus puissant du monde ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 28 décembre 2018)
  6. USA : nominations au conseil de la Fed, Le Figaro, 27 décembre 2011.
  7. Donald Trump choisit Jerome Powell pour diriger la Fed, Le Figaro, 2 novembre 2017.
  8. « Le buzz des Etats-Unis : le gouverneur de la Fed confirmé à une semaine de sa prise de fonction », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2018)
  9. Ram Etwareea, « Donald Trump exige que la Fed fasse une pause », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 27 décembre 2018)
  10. « Pourquoi Donald Trump veut aussi se débarrasser de Jerome Powell (Fed) », sur La Tribune (consulté le 27 décembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]