Roger Brooke Taney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Roger Brooke Taney
Illustration.
Portrait de Roger Brooke Taney.
Fonctions
5e juge en chef des États-Unis

(28 ans, 6 mois et 14 jours)
Prédécesseur John Marshall
Successeur Salmon P. Chase
12e secrétaire du Trésor des États-Unis

(9 mois et 2 jours)
Président Andrew Jackson
Gouvernement Administration Jackson
Prédécesseur William John Duane
Successeur Levi Woodbury
11e procureur général des États-Unis

(2 ans, 3 mois et 25 jours)
Président Andrew Jackson
Gouvernement Administration Jackson
Prédécesseur John M. Berrien
Successeur Benjamin Franklin Butler
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Comté de Calvert (Maryland, États-Unis)
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Washington (district de Columbia) (États-Unis)
Nationalité Américaine
Diplômé de Dickinson College

Signature de Roger Brooke Taney

Seal of the United States Department of Justice.png US-DeptOfTheTreasury-Seal-AltColors.svg Seal of the United States Supreme Court.svg
Procureurs généraux des États-Unis
Secrétaires du Trésor des États-Unis
Juge en chef des États-Unis

Roger Brooke Taney, né dans le comté de Calvert (Maryland) le et mort à le , est un homme politique et juge américain. Il est membre du cabinet présidentiel et juge en chef de la Cour suprême des États-Unis. En tant que Chief Justice, il a aidé à affirmer le rôle de la Cour suprême et à redéfinir plus clairement les limites des pouvoirs entre l'Union et les États des États-Unis.

Après avoir travaillé comme avocat, il est promu juge en chef de son État natal, le Maryland, en 1827. Quatre ans plus tard, il devient, dans le cabinet du président Andrew Jackson, procureur général des États-Unis puis, en 1833, secrétaire du Trésor et joue un rôle de premier plan dans la lutte contre la Second Bank of the United States.

En 1836, le président Andrew Jackson le nomme juge en chef des États-Unis (président de la Cour suprême des États-Unis), à la suite de la mort de John Marshall. Taney acquerra une notoriété pour son appui aux lois sur la reddition des esclaves fugitifs dans les États américains abolitionnistes. Dans le Dred Scott Decision, il déclare que les Noirs sont « tellement inférieurs aux Blancs qu'ils ne possédaient nul droit qu'un Blanc serait tenu de respecter ; et que le nègre peut, en bonne justice et très légalement, être réduit en esclavage pour le bénéfice du Blanc[1]. »

Hommages[modifier | modifier le code]

Ont été nommés d'après lui :

  • Le comté de Taney dans le Missouri
  • L'USCGC Taney (en), un navire des garde-côtes lancé en 1935, aujourd'hui navire-musée à Philadelphie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frank Browning, John Gerassi, Histoire criminelle des États-Unis, Nouveau monde, , p. 238

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]