W. Michael Blumenthal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blumenthal.
Harold Brown
W. Michael Blumenthal peint par Everett Raymond Kinstler.
W. Michael Blumenthal peint par Everett Raymond Kinstler.
Fonctions
64e secrétaire du Trésor des États-Unis
Président Jimmy Carter
Gouvernement Administration Carter
Prédécesseur William Simon
Successeur G. William Miller
Biographie
Date de naissance (91 ans)
Lieu de naissance Oranienburg (Prusse, Allemagne)
Nationalité Américain
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université de Californie
Université de Princeton
Profession Économiste

W. Michael Blumenthal
Liste des secrétaires du Trésor des États-Unis

Werner Michael Blumenthal, né le 3 janvier 1926 à Oranienburg (Prusse, Allemagne), est un économiste et homme politique américain, d'origine allemande. Membre du Parti démocrate, il est secrétaire du Trésor des États-Unis entre 1977 et 1979 dans l'administration du président Jimmy Carter. Depuis 1997, il dirige le musée juif de Berlin[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né à Oranienburg près de Berlin en Allemagne, il est le fils d'un commerçant juif, Ewald Blumenthal. Il fuit le pays en compagnie de ses parents en 1939, peu de temps avant que n'éclate la Seconde Guerre mondiale. Ils se rendent tout d'abord à Shanghaï, puis aux États-Unis en 1947. Il étudie tout d'abord à l'université de Californie, à Berkeley, puis à la Haas School of Business, où il obtient en 1951 un B.S. en business administration et enfin à Princeton où il reçoit son Ph.D.

Carrière[modifier | modifier le code]

Blumenthal travaille alternativement dans le secteur privé, pour diverses compagnies, et le public, comme adjoint de l'assistant du secrétaire aux affaires économiques de 1961 à 1963 puis comme représentant spécial du président aux négociations commerciales, avec rang d'ambassadeur de 1963 à 1967. Blumenthal est nommé secrétaire du Trésor le 23 janvier 1977, poste qu'il occupe jusqu'au 4 août 1979.

En 1986, il est chargé de la fusion des sociétés Sperry et Burroughs, qui forment Unisys. Il est ensuite associé dans une banque d'investissements et commence la rédaction de ses mémoires. En 1997, il est nommé directeur de la fondation du musée juif de Berlin. Malgré de nombreuses difficultés, il parvient à en faire le plus grand musée juif d'Europe.

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Blumenthal a reçu en 2002 la médaille Goethe[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) W. Michael Blumenthal, Musée juif de Berlin
  2. (de) Goethe-Medaille: 2002

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]