Giancarlo Giorgetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Giancarlo Giorgetti
Illustration.
Giancarlo Giorgetti en 2018.
Fonctions
Ministre italien de l'Économie et des Finances
En fonction depuis le
(1 mois et 16 jours)
Président du Conseil Giorgia Meloni
Gouvernement Meloni
Prédécesseur Daniele Franco
Ministre du Développement économique

(1 an, 8 mois et 9 jours)
Président du Conseil Mario Draghi
Gouvernement Draghi
Prédécesseur Stefano Patuanelli
Successeur Adolfo Urso
Secrétaire d'État à la présidence du Conseil des ministres

(1 an, 3 mois et 4 jours)
Président du Conseil Giuseppe Conte
Gouvernement Conte I
Prédécesseur Maria Elena Boschi
Successeur Riccardo Fraccaro
Secrétaire d'État au ministère des Infrastructures et des Transports

(9 jours)
Président du Conseil Silvio Berlusconi
Gouvernement Berlusconi II
Prédécesseur Poste créé
Successeur Andrea Annunziata
Député italien
En fonction depuis le
(26 ans, 6 mois et 29 jours)
Élection 21 avril 1996
Réélection 13 mai 2001
9-10 avril 2006
13-14 avril 2008
24-25 février 2013
4 mars 2018
25 septembre 2022
Législature XIIIe, XIVe, XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Cazzago Brabbia (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Ligue
Diplômé de Université Bocconi
Religion Catholicisme

Giancarlo Giorgetti
Ministres du Développement économique d'Italie

Giancarlo Giorgetti, né le à Cazzago Brabbia (province de Varèse), est un homme politique italien.

Membre de la Ligue du Nord, il est secrétaire d'État à la présidence du Conseil des ministres dans le gouvernement de Giuseppe Conte du [1] au et ministre du Développement économique dans le gouvernement Draghi du au . Il est depuis, ministre de l'Économie et des Finances dans le gouvernement Meloni.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien des jeunes du MSI, Giancarlo Giorgetti devient président du groupe parlementaire de la Ligue du Nord à l'issue des élections générales italiennes de 2013. Il est également chargé des affaires étrangères du parti[2].

Le , il est nommé par Giorgio Napolitano parmi les six « sages » qui doivent émettre des propositions en matière économique et sociale, en raison de l'indécision gouvernementale à la suite des élections de février.

Il est nommé en février 2021 ministre du Développement économique au sein du gouvernement de Mario Draghi.

Positionnement[modifier | modifier le code]

Proche des milieux d'affaires, il est l'un des représentants du courant le plus économiquement libéral de la Ligue du Nord. Sur les questions de politique extérieure, il est favorable à une forte proximité avec les États-Unis et à l'OTAN[3].

Il se prononce pour que son parti adopte un discours plus favorable à l'Union européenne et se rapproche du Parti populaire européen[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]