Gouvernement Gaston Doumergue (2)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gouvernement Gaston Doumergue (2)

Troisième République

Description de l'image defaut.svg.
Président de la République Albert Lebrun
Président du Conseil Gaston Doumergue
Formation
Fin
Durée 8 mois et 30 jours
Composition initiale
Coalition Centre droit (AD, RI, PRRRS, PSdF, FR)
Représentation
XVe législature
381  /  607

Le second gouvernement Gaston Doumergue a duré du au .

Doumergue est rappelé comme président du Conseil, après les événements sanglants du 6 février 1934, pour former un gouvernement d'union nationale.

Composition[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Président du Conseil Gaston Doumergue PRRRS
Ministres d’État
Ministre d’État Édouard Herriot PRRRS
Ministre d’État André Tardieu AD
Ministres
Ministre de la Guerre Philippe Pétain SE
Ministre des Affaires étrangères Louis Barthou (jusqu’au ) AD
Pierre Laval (à partir du ) SE
Ministre de l'Éducation nationale Adrien Berthod PRRRS
Ministre de l'Intérieur Albert Sarraut (jusqu’au ) PRRRS
Paul Marchandeau PRRRS
Ministre de la Justice Henry Chéron (jusqu’au ) AD
Henry Lémery SE
Ministre de l'Agriculture Henri Queuille PRRRS
Ministre des Finances Louis Germain-Martin RI
Ministre des Travaux publics Pierre-Étienne Flandin AD
Ministre des Colonies Pierre Laval (jusqu’au ) SE
Louis Rollin AD
Ministre du Travail Adrien Marquet PSdF
Ministre du Commerce et de l’Industrie Lucien Lamoureux PRRRS
Ministre des Postes, Télégraphes et Téléphones André Mallarmé RI
Ministre de la Santé publique et de l’Éducation physique Louis Marin FR
Ministre de la Marine militaire François Piétri AD
Ministre des Pensions Georges Rivollet SE
Ministre de l'Air Victor Denain SE
Ministre de la Marine marchande William Bertrand PRRRS

Politique menée[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Simard, « Doumergue et la réforme de l'État en 1934 : la dernière chance de la IIIe République ? », French Historical Studies, vol. 16, no 3,‎ , p. 576-596 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]