Gouvernement Alexandre Ribot (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gouvernement Alexandre Ribot (1)

Troisième République

Description de l'image defaut.svg.
Président de la République Sadi Carnot
Président du Conseil Alexandre Ribot
Formation
Fin
Durée 1 mois et 4 jours
Composition initiale
Coalition Républicains modérés, Radicaux indépendants, Centre-gauche, Républicains socialistes et radicaux
Représentation
Ve législature
366  /  596

Le premier gouvernement Alexandre Ribot est le gouvernement de la Troisième République en France du au . Alexandre Ribot constitue son premier ministère dans la mouvance du précédent.

Composition[modifier | modifier le code]

Ministres nommés le 6 décembre 1892[modifier | modifier le code]

Alexandre Ribot

Président du Conseil des ministres : Alexandre Ribot

  • Ministre des Affaires étrangères : Alexandre Ribot[1]

Remaniement du 14 décembre 1892[modifier | modifier le code]

Politique menée[modifier | modifier le code]

Ce gouvernement est ébranlé au bout d'une semaine par la démission du ministre des Finances Rouvier, mis en cause dans l'affaire de Panama. Ribot réussit difficilement à éviter le vote d'une proposition de loi qui donnait à la commission d'enquête des pouvoirs judiciaires. Pour montrer sa fermeté, il fit arrêter, le , deux administrateurs de Panama, dont Lesseps et un ancien député. Il fit demander la levée d'immunité parlementaire de cinq députés dont Rouvier.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 1893, Alexandre Ribot, souhaitant se séparer d'Émile Loubet et de Charles de Freycinet, présente la démission du Gouvernement au président de la République, Sadi Carnot. Ce dernier charge Ribot le jour-même à la formation d'un nouveau gouvernement.

Le , le second cabinet Ribot voit le jour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Membre du gouvernement précédent conservant son poste.