475

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 475 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • En Inde, à la mort de Prithivisena II, roi de Vakataka le pouvoir passe à une branche cadette, gouvernée par Harishena (règne de 475 à 477)[1].
  • En Corée, la capitale du royaume de Paekche (Hanseong, aujourd'hui Gwangju au sud de Séoul) est pillée par les armées de Koguryŏ. Le roi Kaero est pris et décapité. La capitale est déplacée à Ungjin (actuelle Gongju)[2].

Europe[modifier | modifier le code]

Portrait de Basiliscus sur une pièce de monnaie.


Naissances en 475[modifier | modifier le code]

Décès en 475[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Walter M. Spink, Ajanta: History and Development, Volume 1 : The End of the Golden Age, 2005, BRILL (lire en ligne)
  2. Ki-Baik Lee, Ki-baek Yi, A new history of Korea, Harvard University Press, (lire en ligne)
  3. a et b Émilienne Demougeot, La formation de l'Europe et les invasions barbares, Volume 2 : De l'avènement de Dioclétien (284) à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle), Aubier, (lire en ligne)
  4. Tamsyn Barton, Ancient astrology, Routledge, (ISBN 0-415-11029-7, lire en ligne)
  5. Revue des études byzantines, Volume 54, Institut français d'études byzantines, (lire en ligne)
  6. Marc Heijmans, Arles durant l'antiquité tardive : de la duplex Arelas à l'urbs genesii, École française de Rome, (lire en ligne)
  7. a et b Sébastien Le Nain De Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l'Église, Volume 6, Venise, François Pitteri, (lire en ligne)
  8. Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers, (lire en ligne)
  9. Lucien X. Polastron, Livres en feu : histoire de la destruction sans fin des bibliothèques, Éditions Denoël, (lire en ligne)
  10. Louis Antoine C. Chaix de Lavarène, Saint Sidoine Apollinaire et son siècle, Clermont-Ferrand, Thibaud, (lire en ligne)
  11. Jean Baptiste Glaire, Dictionnaire universel des sciences ecclésiastiques, Paris, Poussielgue, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]