474

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Pièce à l'effigie de Julius Nepos
Années :
472 473 474  475  476 477 478
Décennies :
440 450 460  470  480 490 500
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l’année 474 du calendrier julien. C’est une année commune commençant un mardi.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 3 février : Léon II le Jeune (né en 467) règne seul après la mort de son grand-père Léon Ier (fin le 10 novembre)[1].
  • 9 février : Zénon, gendre de Léon Ier dont il a épousé la fille Aelia Ariadnè, est déclaré coempereur d'Orient[1], par son fils Léon II, âgé de 7 ans, et malade.
  • Julius Nepos, bon général, apparenté à la famille impériale est désigné césar (= vice-empereur) pour l'Occident, peu après le 9 février, par Aélia Ariadnè et Zénon. Glycère tente de résister, mais battu près de Rome. Il est déposé et finit sa vie comme évêque de Salone. L’Italie et le reste de la Gaule restée romaine reconnaissent Nepos[2].
Pièce à l'effigie de Zénon

Naissances en 474[modifier | modifier le code]

Décès en 474[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Eduard von Muralt, Essai de chronographie byzantine : Pour servir à l'examen des annales du bas-empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, St. Petersbourg, Eggers, (lire en ligne)
  2. a b et c Sébastien Le Nain De Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l'Église, Volume 6, Venise, François Pitteri, (lire en ligne)
  3. Jules de Pétigny, Études sur l'histoire, les lois et les institutions de l'époque mérovingienne, Paris, A. Durand, (lire en ligne)
  4. a et b Jacques Brosse, Histoire de la chrétienté d'Orient et d'Occident : de la conversion des Barbares au sac de Constantinople, 406-1204, Paris, Albin Michel, (lire en ligne)
  5. Louis de Voinovitch, Histoire de Dalmatie, Textor Verlag, (ISBN 3-938402-16-4, lire en ligne)
  6. a et b Dates précises inconnues

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Blanc : l'Homme emprisonne le temps. Le Calendrier. Les Belles Lettres.1986.
  • François Zosso et Christian Zingg : Les empereurs romains. 27 av. J.-C. - 476 ap. J.-C. Éditions errance. 1994

Lien externe[modifier | modifier le code]