Le Fantôme noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fantôme noir)
Aller à : navigation, rechercher
Le Fantôme noir
Personnage Disney
Nom original Phantom Blot
Espèce Chien anthropomorphe
Sexe Masculin
Lieu de résidence Mickeyville
1re apparition
dans

Attention au fantôme noir !
Univers Mickey Mouse

Le Fantôme noir (Phantom Blot[1] en version originale anglaise) est un personnage de fiction de l'univers de Mickey Mouse créé en 1939 par Merrill De Maris et Floyd Gottfredson pour les studios Disney. Criminel presque insaississable portant un suaire noir le faisant ressembler à un fantôme, c'est l'un des pires ennemis de Mickey Mouse. Il laisse derrière lui des messages qu'il signe d'une tache d'encre noire.

Le Fantôme noir est tout d'abord appelé Tache fantôme en France[2]. Après Gottfredson, il est utilisé régulièrement par les dessinateurs d'histoires italiennes et françaises, dans lesquelles il n'hésite pas à s'acoquiner ponctuellement avec d'autres criminels comme Pat Hibulaire, Oscar Rapace ou Tom Pouce et Mâchefer.

Origines[modifier | modifier le code]

Lors de sa première apparition le dans Attention au Fantôme noir ![3] (Mickey Mouse outwits The Phantom Blot), le Fantôme noir était démasqué et on pouvait voir son visage, un visage canin au museau quasi-inexistant, agrémenté de fines moustaches inspirées de celles de Walt Disney lui-même[4], et de petites oreilles pendantes. C'est dans cette même histoire qu'apparaît également le commissaire Finot (Chief O'Hara en version originale anglaise).

L'apparence du Fantôme noir varie selon les pays et les dessinateurs : si, dans les histoires françaises publiées dans Le Journal de Mickey, il n'enlève jamais sa cagoule et son suaire (allant même jusqu'à porter d'autres masques et vêtements par-dessus), dans les histoires réalisées par des auteurs italiens, il apparaît fréquemment sans masque et ne porte parfois même pas son costume.

Il convient de noter une liberté prise par les traducteurs de Mickey Parade : dans les histoires italiennes où le Fantôme noir apparait sans son suaire, l'équipe du journal français semble avoir décidé de le traiter comme un personnage différent. Ainsi à plusieurs reprises, le Fantôme Noir se voit attribuer le nom d'Al Bandy (dans le premier Mickey Parade), de Jo Crisse ou même de Jo Larapine, sans référence à son identité de Fantôme noir. Dans la version originale italienne, au contraire, il porte toujours son nom de Macchia Nera, même lorsqu'il n'est pas revêtu de son costume.

Gottfredson dépeint le personnage comme un criminel sadique dont la spécialité est d'emprisonner Mickey dans des machines infernales destinées à le tuer via des mécanismes complexes. Cette caractéristique, sans doute jugée trop cruelle, n'a été que très occasionnellement reprise par les autres auteurs. Dans les histoires américaines et françaises, où il garde constamment son suaire, le Fantôme noir est volontiers présenté comme un bandit plutôt burlesque.

Apparitions en bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • 1939 : Première apparition du Fantôme noir aux États-Unis. Le personnage n'y sera plus exploité jusqu'aux années 1960.
  • 1952 : Première apparition du Fantôme noir en France dans Les Belles Histoires de Walt Disney n°48 puis dans Le Journal de Mickey n°662.
  • 1955 : Le scénariste et dessinateur italien Romano Scarpa ressuscite le Fantôme noir (Macchia Nera en version italienne) pour une aventure de 76 pages, Mickey et le Double Secret du Fantôme noir[5] (Topolino e il doppio segreto di Macchia Nera). Le personnage revient depuis régulièrement dans les histoires européennes.
  • 1964-1966 : Réapparition du Fantôme noir aux États-Unis, dessiné par Paul Murry dans Le Mystère du Fantôme Noir[6] (The Return of the Phantom Blot). Un journal à son nom sera publié, mais seulement pour six numéros.

Apparitions à la télévision[modifier | modifier le code]

La première apparition du Fantôme noir en dessin animé est dans un épisode de La Bande à Picsou. Il est aussi apparu dans un court-métrage de Mickey Mania et dans deux épisodes de Disney's tous en boîte.

Autres[modifier | modifier le code]

En 2010, le Fantôme noir est l'antagoniste principal du jeu vidéo Epic Mickey. Avec l'aide du savant fou (The Mad Doctor), le Fantôme noir ravage entièrement Wasteland, le monde où vivent les personnages oubliés de Disney. Il emmènera ensuite Mickey au Wasteland, pour lui voler son cœur et ainsi envahir son monde. Dans le jeu, le fantôme noir n'est pas un humain recouvert d'un suaire noir mais un véritable spectre, créé accidentellement par Mickey.

Nom à travers le monde[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne : Das schwarze Phantom
  • Drapeau de l'Angleterre Angleterre : The Phantom Blot
  • Drapeau du Brésil Brésil : Mancha Negra, Borrao Vermelho
  • Drapeau de la République populaire de Chine Chine : 幽灵黑鬼 (Yōulíng hēi guǐ)
  • Flag of Esperanto.svg Collectivité espérantophone : la fantoma Makulo
  • Drapeau de la Colombie Colombie : Mancha Negra
  • Drapeau du Danemark Danemark : Sorte Slyngel
  • Drapeau de l'Espagne Espagne : Mancha Negra, Borrón
  • Drapeau de la Finlande Finlande : Mustakaapu
  • Drapeau de la Grèce Grèce : Μαύρο Φάντασμα (Mav́ro Fándasma)
  • Drapeau de l'Indonésie Indonésie : Hantu Tinta
  • Drapeau de l'Islande Islande : Svarti Skuggi
  • Drapeau de l'Italie Italie : Macchia Nera
  • Drapeau du Japon Japon : オバケの妖怪ブロット (Obake no Yōkai Burottu), ブラックファントム (Burakku Fantomu)
  • Drapeau de Malte Malte : il-fantażma l-iswed
  • Drapeau de la Norvège Norvège : Spøkelseskladden
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : Zwarte Schim, Platneus
  • Drapeau de la Pologne Pologne : Fantomen
  • Drapeau de la Suède Suède : Spökplumpen

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trad. la Tache fantôme
  2. Dans Les Belles Histoires de Walt Disney, voir (en) Base INDUCKS : PB The Fantom Blot
  3. (en) Base INDUCKS : YM 039 . Première publication en France en 1952 puis sous le titre Mickey contre le Fantôme noir (1998).
  4. Site de l'éditeur italien DeAgostini (en italien)
  5. (en) Base INDUCKS : I TL 116-AP .
  6. (en) Base INDUCKS : YM 039 . Première publication en France en 1965 puis sous les titres La Vie cachée de Dingo (1987) et Le Retour du Fantôme noir (2002).