Miss Tick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miss Tick
Personnage Disney
Nom original Magica De Spell
Espèce Canard anthropomorphe
Sexe Féminin
Lieu de résidence Vésuve (Italie)
Caractère Ambition démesurée et avide d'argent, de richesse
1re apparition décembre 1961
La Sorcière du Vésuve
Univers Donald Duck

Miss Tick (Magica De Spell en anglais) est un personnage de fiction de l'univers des canards, créé en 1961 par Carl Barks pour les studios Disney[1].

Cette cane anthropomorphe est une sorcière cherchant à s'emparer du sou fétiche de Picsou par tous les moyens. Dans la plupart des versions, son but est d'en tirer une amulette de richesse[2].

Le personnage a servi sous la plume de nombreux dessinateurs autant américains qu'européens. Elle figure parmi les méchants des séries animées La Bande à Picsou de 1987 et 2017 aux côtés des Rapetou et d'Archibald Gripsou.

Œuvres avec Miss Tick[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Dans la série de 1987, Miss Tick est doublée par June Foray en version originale et par Claude Chantal en version française[3]. Dans le reboot de 2017, c'est Catherine Tate qui double la sorcière en anglais et Isabelle Desplantes en français[4].

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Miss Tick est une ennemie récurrente des aventures de Picsou, si bien que de nombreuses histoires la font apparaitre. D'après la base INDUCK, elle figure dans 1623 histoires différentes[5], dont 603 ont été publiées en France[6] (en novembre 2020).

Historique[modifier | modifier le code]

Cette sorcière italienne apparaît pour la première fois dans La Sorcière du Vésuve (The Midas Touch)[7]. Elle vit habituellement sur les pentes du Vésuve. Dès ses débuts, Miss Tick[8] affiche sa volonté : faire fortune par tous les moyens à l'aide de la magie noire.

Dans La Sorcière du Vésuve, elle achète sous différents déguisements des pièces touchées par des millionnaires qui, selon elle, possèdent un pouvoir spécial qui la rendra riche. Par erreur, Picsou lui vend son sou-fétiche[9] mais il le récupère en échange d'une autre pièce. Quand elle apprend qu'elle a eu le sou-fétiche de Picsou entre les mains, la sorcière n'a plus qu'une envie : le récupérer par tous les moyens. Le premier sou acquis par le « canard le plus riche du monde » à Glasgow en 1877 doit en effet lui permettre de fondre une amulette qui lui apportera la fortune. Mais Balthazar Picsou, sentimentalement attaché à son sou-fétiche, première pièce de son immense empire (et peut-être aussi un peu superstitieux), lutte pour le conserver.

Nom en différentes langues[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Base INDUCKS : Miss Tick
  2. « Miss Tick De Sortilège », sur picsou.fandom.com (consulté le 13 novembre 2020)
  3. « La Bande à Picsou (1987–1990) - Full Cast & Crew », sur imdb.com (consulté le 13 novembre 2020)
  4. « La Bande à Picsou (2017– ) - Full Cast & Crew », sur imdb.com (consulté le 13 novembre 2020)
  5. (en) Base INDUCKS : Miss Tick - stories
  6. « Recherche Miss Tick », sur inducks.org (consulté le 13 novembre 2020)
  7. (en) Base INDUCKS : W US 36-01 . Publiée pour la première fois en France en 1962 puis sous les titres Onc' Picsou contre Miss Tick (1974), Une rencontre hystérique (1992) et Sous le signe de Midas (2002).
  8. Son nom français est un jeu de mots basé sur l'adjectif qualificatif mystique.
  9. Autre invention de Carl Barks spécialement pour cette histoire.

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Christophe Quillien, « Petites pestes et femmes fatales : Miss Tick », dans Méchants : crapules et autres vilains de la bande dessinée, Huginn & Muninn, (ISBN 2364801257), p. 68-69.

Liens externes[modifier | modifier le code]