Exposition universelle de 2025

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Expo 2025
Général
Type-BIE Universelle
Catégorie Expo internationale enregistrée
Fréquentation visiteurs
Participant(s)
Localisation
Pays Candidatures en cours
Chronologie
Attribution Novembre 2018
Éditions Universelles
Précédente Exposition universelle de 2020 , Dubaï
Suivante Exposition universelle de 2030
Internet
Site web www.bie-paris.org

L'Expo 2025 est une Exposition universelle dont la ville-hôte, portée par un État, n'a pas encore été désignée par le Bureau international des Expositions (BIE).

Sélection de la ville organisatrice[modifier | modifier le code]

Le processus de sélection a été lancé avec le dépôt au BIE de la première candidature officielle, celle de la France, le . Dès lors, s'ouvre une période de six mois durant laquelle les autres États candidats peuvent aussi se déclarer.

Quatre villes se sont déclarées candidates avant le 22 mai 2017, à 18h00 (heure de Paris), date limite de dépôt des demandes[1] :

Le vote de la ville-hôte interviendra en novembre 2018 lors de l'Assemblée générale du BIE.

Le 20 janvier 2018, la France retire sa candidature[2].

Candidature de la France[modifier | modifier le code]

Premier logo de la candidature française.
Logo de la candidature du Grand Paris.

La France est le premier état à s'être déclaré intéressé par l'organisation de l'Expo en présentant la candidature du Grand Paris[3].

Le projet, initié par Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), qui a créé EXPOFRANCE 2025[4], a reçu l'approbation de François Hollande, Président de la République Française, le [5].

Le comité de candidature s'est constitué en GIP dont la présidence a été confiée à Pascal Lamy, délégué interministériel. Son budget de 25 millions d’euros est réparti entre l'État (30%), la Ville de Paris (10%), le Grand Paris (10%), la Région Ile-de-France (10%) et EXPOFRANCE 2025 qui rassemble des mécènes et des entreprises donatrices.

Le thème est « La connaissance à partager, la planète à protéger »[6].

Sept sites franciliens (50 à 100 hectares), répartis dans cinq collectivités différentes, ont fait acte de candidature pour accueillir l'événement[7]:

Le 12 juillet 2017, le site de Paris-Saclay est choisi par le gouvernement pour accueillir l'exposition universelle[8].

Cependant, le 20 janvier 2018, le Premier ministre Édouard Philippe annonce le retrait de la candidature de la France en raison du manque de garanties financières[9].

Candidature du Japon[modifier | modifier le code]

Logo de la candidature d'Osaka.

En date du , le Japon a présenté la candidature d'Osaka[10].

La candidature de la préfecture d'Osaka a pour thème « Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain » [11].

La ville a déjà accueilli l'événement par le passé, en 1970.

Candidature de la Russie[modifier | modifier le code]

Logo de la candidature d'Ekaterinbourg.

En date du 22 mai 2017, la Russie a présenté la candidature d'Ekaterinbourg avec pour thème « Changing the World : Inclusive Innovations – for Our Kids and Future Generations » [12].

Candidature de l'Azerbaïdjan[modifier | modifier le code]

Logo de la candidature de Bakou.

En date du 22 mai 2017, l'Azerbaïdjan a présenté la candidature de Bakou avec pour thème « Capital Humain » [13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Liste des Candidats à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 », sur www.bie-paris.org (consulté le 22 mai 2017)
  2. 6 Medias, « Exposition universelle 2025 : la France retire sa candidature », Le Point,‎ (lire en ligne)
  3. « Exposition universelle 2025: La France est officiellement candidate », 20minutes.fr,‎ (lire en ligne).
  4. « N° 2325 - Rapport d'information de M. Bruno Le Roux fait au nom de la mission d'information sur la candidature de la France à l'exposition universelle de 2025 », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 23 décembre 2016)
  5. « Paris sera candidate à l'Exposition universelle de 2025 », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  6. « La France entre en jeu pour l’exposition universelle - Stratégies », Stratégies,‎ (lire en ligne).
  7. EXPOFRANCE 2025, « Actualités », sur www.expofrance2025.com (consulté le 21 décembre 2016)
  8. « Communiqué de presse du 12 juillet 2017 », sur expofrance2025.com, (consulté le 18 juillet 2017)
  9. « La France retire sa candidature à l'Exposition universelle de 2025, selon le "Journal du dimanche" », Franceinfo,‎ (lire en ligne)
  10. http://www.bie-paris.org/site/fr/expo-universelle-2025
  11. http://www.bie-paris.org/site/fr/expo-2022-actus/88-news-announcements/activite-du-bie/1204-le-japon-candidat-a-l-expo-2025
  12. « La Fédération de Russie, candidate à l'organisation de l'Exposition Universelle 2025 », sur www.bie-paris.org (consulté le 22 mai 2017)
  13. « La République d’Azerbaïdjan, candidate à l'organisation de l'Exposition Universelle 2025 », sur www.bie-paris.org (consulté le 22 mai 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]