Exposition universelle de 1913

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Exposition Universelle et Internationale de Gand 1913
Exposition Universelle et Internationale de Gand 1913
Affiche officielle par Jos Cornelis
Général
Type-BIE Universelle
Catégorie Expo historique
Bâtiment Gare Gent-Sint-Pieters
Surface 130 hectares
Fréquentation 3.503.419 visiteurs
Participants
Nombre de pays 26
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Gand
Site Citadelpark
Coordonnées 51° 02′ 16,4″ nord, 3° 43′ 12″ est
Chronologie
Date d'ouverture
Date de clôture
Éditions Universelles
Précédente Exposition universelle de 1911 , Turin
Suivante Exposition universelle de 1915 , San Francisco
Internet
Site web www.expo1913.be
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Exposition Universelle et Internationale de Gand 1913

L’Exposition universelle de Gand s’est déroulée entre avril et octobre 1913. C'est la dernière manifestation de ce type en Europe avant la Première Guerre mondiale.

Les pavillons[modifier | modifier le code]

  • Le pavillon de la Hollande.
  • Le pavillon de la France.
  • Le pavillon de l'Allemagne.
  • Le pavillon de Bruxelles.
  • Le pavillon du Congo - palais colonial.
  • Le pavillon de la Tunisie.
  • Le pavillon du Maroc.
  • Le pavillon de l'Algérie.
  • Le pavillon de l'Italie.
  • Le pavillon de la Perse.
  • Le pavillon du Canada.
  • Le pavillon de l'Espagne.
  • Le pavillon de Gand.
  • Le pavillon d'Anvers.
  • Le pavillon de Liège.
  • Palais indiens.
  • Le quartier de la vieille Flandre.
  • Halle internationale :
    • États-Unis
    • Autriche
    • Danemark
    • Russie
    • Japon

Autres structures[modifier | modifier le code]

Hormis les pavillons, d'autres structures étaient disponibles. Diverses attractions se dressaient au nord du site, contiguës à la grande salle des fêtes, telles les montagnes russes nommées Scenic Railway, la roue joyeuse, la maison du rire et Waterchute de type Shoot the Chute[1]. Certaines autres constructions sont par exemple :

  • Une entrée principale, bâtie autour d'un dôme.
  • Le château d'eau.
  • La grande salle des fête.
  • La galerie des machines.
  • Le palais des Beaux-Arts.
  • Le jardin japonais.
  • Le palais de l'électricité.
  • Le palais des industries belges.
  • Le palais des arts décoratifs.
  • Le palais de l'alimentation.
  • Le cinéma.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Scenic Railway », sur rcdb.com (consulté le 27 avril 2020).
  2. Journal des papetiers en gros et en détail, des imprimeurs et des libraires, des relieurs et des cartonniers du 1er février 1914, Paris, p. 52sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]