Exposition universelle de 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Expo 2015
Image illustrative de l'article Exposition universelle de 2015
Général
Type-BIE Universelle
Catégorie Expo internationale enregistrée
Thème Nourrir la planète, énergie pour la vie
Fréquentation visiteurs
Participant(s)
Nombre de pays 137
Localisation
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Ville Milan
Site Milan Roserio-Rho
Coordonnées 45° 31′ N 9° 06′ E / 45.52, 9.145° 31′ Nord 9° 06′ Est / 45.52, 9.1
Chronologie
Attribution
Date d'ouverture
Date de clôture
Éditions Universelles
Précédente Exposition universelle de 2010 , Shanghaï
Suivante Exposition universelle de 2020 , Dubaï
Éditions spécialisées
Précédente Exposition spécialisée de 2012 , Yeosu
Suivante Exposition spécialisée de 2017 , Astana
Éditions horticoles
Précédente Exposition horticole 2012 , Venlo
Suivante Exposition horticole 2016 , Antalya
Internet
Site web http://fr.expo2015.org/

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Expo 2015

Géolocalisation sur la carte : Milan

(Voir situation sur carte : Milan)
Expo 2015

L'Expo 2015 est une exposition universelle qui a lieu à Milan, en Italie, du 1er mai au . Milan a déjà été autrefois le siège de l'Exposition universelle de 1906 sur le thème des transports.

Description[modifier | modifier le code]

Le thème proposé pour l'Exposition est « Nourrir la planète, énergie pour la vie » et veut couvrir tout ce qui touche à l'alimentation, au problème de la sous-alimentation dans certaines régions du monde et à celui de la nutrition, mais aussi au thème des OGM.

Il est estimé que :

  • le budget de l'événement s'élèvera à plus de 20 milliards d'euros d'investissements en infrastructures : parmi cette somme 4,2 milliards d'euros seront employés directement[pas clair] ;
  • au cours de la période 2010-2015 seront créés 70 000 emplois ;
  • durant les six mois de l'Exposition, il est attendu 29 millions de touristes, avec une moyenne quotidienne de 160 000 visiteurs ;
  • 145 pays viendront exposer[1] ;
  • durant les six mois de l'Exposition, 7 000 manifestations seront organisées pour lesquelles une enveloppe de 892 millions d'euros est prévue ;
  • le chiffre d'affaires des entreprises milanaises augmentera de 44 milliards d'euros, soit une augmentation de 10 % ;
  • 11 km2 d'espaces verts seront créés et le réseau fluvial des navigli sera réhabilité.

Thème[modifier | modifier le code]

Le thème choisi pour l'exposition de 2015 est « Nourrir la planète, énergie pour l'avenir » Il regroupe les aspects technologiques, culturels, traditionnels ainsi que d'innovation et de création en lien avec la nourriture. L'Expo 2015 reprend aussi des aspects abordés au cours d'autres expositions (comme l'exposition sur l'eau à Saragosse en 2008) à la lumière des connaissances nouvelles et des tendances émergentes. D'autres focus sont abordés comme le droit à la santé, la sécurité ainsi que la suffisance alimentaire pour l'ensemble de la population.

Les préoccupations de nombreux futurologues sur la qualité de la nourriture dans les années à venir sont aggravées par les incertitudes quant aux prévisions d'augmentation concernant les quantités de nourriture disponibles à l'échelle mondiale. Ces préoccupations, exprimées dès le début par leMIT pour le Club de Rome, ont été largement ignorées au moment quand il semblait que l'augmentation de la disponibilité des ressources dépasseraient l'augmentation de la consommation. Cependant, l'épuisement rapide des excédents agricoles a clairement souligné l'urgence de la question de savoir comment nourrir la planète et de prévenir la faim

Les sept sous-thèmes[modifier | modifier le code]

Sept sous-thèmes ont été proposés pour l'exposition[2] :

  • Sécurité et qualité alimentaire
  • Innovation dans la logistique alimentaire
  • Technologie en œuvre dans l'agro-alimentaire et la biodiversité
  • Éducation à la santé
  • Solidarité et coopération dans l'alimentaire
  • Nourriture et amélioration des styles de vie
  • Nourriture au sein des cultures du monde et des groupes ethniques

Organisation[modifier | modifier le code]

Piazza Castello et le Château des Sforza.

La décision d'attribution de cette Exposition a été adoptée par l'assemblée du Bureau international des Expositions (BIE) réunie à Paris, le . Milan a été préférée à Izmir en Turquie, par 86 voix contre 65. Le dossier d'enregistrement de l'Exposition a été officiellement remis le au BIE et a été approuvé le par son Conseil d'administration qui a recommandé l'inscription de l'Exposition à l'Assemblée générale. L'enregistrement officiel de l'événement a finalement eu lieu le durant l'Assemblée Générale du BIE.

Le premier pays à confirmer sa participation est, au nom de l'accord de réciprocité, la Chine, pays organisateur de la précédente exposition. En-dehors de cet accord, le premier pays à s'engager à participer fut la Suisse, le 3 février 2011[3]. En 2011, une vingtaine de pays avaient déjà accepté d'y participer[4], et ils sont 111 pays fin 2012.

À noter que le pavillon de la France sera réalisé par l'agence d'architecture parisienne X-TU[5].

Le 25 septembre 2013, la société exploitant l'Exposition annonce qu'elle a retenu Disney Italia pour concevoir la mascotte[6]. Le 15 décembre 2013, Disney dévoile la mascotte d'Expo Milano sur le thème de la nourriture et des 11 fruits et légumes l'accompagnant[7].

Site[modifier | modifier le code]

La localisation de l'Expo 2015 est située à environ 15 kilomètres au nord-ouest de Milan dans les municipalités de Rho et Pero, et couvre une superficie de 1,1 km². Il jouxte le nouveau parc des expositions Fiera Milano, conçu par Massimiliano Fuksas, dont le projet peut être considéré comme la pierre angulaire du réaménagement urbain de l'ensemble de la région. La zone a longtemps été une zone industrielle avant d'être convertie en services logistiques et municipaux (services de l'agriculture). Le site de la foire et celui de l'Expo seront reliés par un pont piétonnier adjacent à la station de chemin de fer à grande vitesse de Rho-Pero. La piste cyclable initialement prévue n'a finalement jamais été construite et il est impossible d'arriver à vélo. Plusieurs autoroutes ont été construites ou agrandies pour permettre l'accès au site.

La genèse du plan de l'Expo a suivi un processus complexe, qui peut être divisé en trois phases différentes :

  • plan initial
  • plan de concept
  • Plan directeur

La zone choisie est de forme oblongue avec une longueur totale de près de 3 km. Cette forme a permis d'arriver rapidement à une conception autour d'un axe principal conçu comme un boulevard le long duquel les pavillons sont situés. La conception de piscines et les voies navigables dans et autour de la zone de l'Expo a été un élément de première importance au cours des trois phases.

Plan initial[modifier | modifier le code]

Le plan initial a été caractérisé par les principaux éléments suivants :

  • Répartition des espaces : 50% de la surface occupée par des pavillons, 35% consacrée aux espaces extérieurs autour de chaque pavillon et les 15% restant étant réservés à un anneau de périmètre vert autour du site ;
  • une Piazza Italia et Piazza Expo situées à chaque extrémité du boulevard principal. L'une dominée par le pavillon italien de 7 000 m² et flanquée d'un second carré surnommé Piazza delle Regioni ;
  • un grand lac artificiel entouré par les 20 pavillons représentant les régions italiennes ;
  • un amphithéâtre de 12.000 places d'une surface de 9.000 m² et un auditorium de 6.000 places de 6.000 m² ;
  • des pavillons de pays de trois tailles différentes en fonction des ressources financières de chaque pays participant ;
  • trois pavillons collectifs dédiés à trois zones géographiques : Asie, Afrique et Amérique latine / Caraïbes.

Un secteur des services a été prévu près du site principal de l'Expo sur près de 100 hectares avec des hôtels, des parkings, des magasins, un centre de congrès, des espaces verts et un centre d'affaires à la disposition des participants de l'Expo, ainsi qu'un village de l'Expo pour les personnel des pavillons, les bénévoles, le personnel de sécurité et le personnel administratif.

A cette étape, le plan prévoyait également les pavillons thématiques suivants :

  • Qu'est-ce que le monde mange ? ;
  • Science et conscience ;
  • Contes de la terre, de l'air et de l'eau ;
  • La spirale de la nourriture ;
  • Le droit de bien manger ;
  • L'Empire des sens sur la Piazza Italia ;
  • Équilibre ;
  • L'art de la nourriture.

Plan de concept[modifier | modifier le code]

Le plan de concept pour le site de l'Expo 2015 a été présenté le 8 Septembre 2009. Il a été conçu par un comité de quatre architectes : Stefano Boeri, Richard Burdett, Mark Rylander et Jacques Herzog.

L'idée principale était de tracer dans la zone deux lignes de démarcation distinctes, deux avenues, une avenue principale et une avenue secondaire représentant l'ancien tracé romain comprenant un cardo et le decumanus. L'idée initiale d'un site «classique» composée d'avenues et de pavillons a été remplacée par l'idée d'une « Expo "lumière" » composée d'espaces d'exposition disposés transversalement par rapport au boulevard principal. Les espaces d'exposition sont totalement identiques pour chaque pays et permettent de recréer le «cycle de la nourriture » typique de chaque nation, de la production à la consommation. Le centre de l'avenue est occupé par une table en face des pavillons de chaque pays se prolongeant sur toute la longueur du site. Cet espace permettrait aux visiteurs de déguster les aliments nationaux. La zone entière serait couvert par de grandes structures de toile symbolisant un marché mondial.

Une deuxième idée était de construire de grandes serres bioclimatiques sur le site afin de reproduire les principaux types d'environnement ou biotopes de la planète. Ceux-ci servir à la fois de pavillons thématiques et de lieux pour la production de denrées alimentaires de base utilisées dans les pavillons des différents pays. Chaque pays serait également en mesure d'avoir une serre dédiée au sein de son domaine spécifique d'exposition.

Dans cette deuxième version du site de l'Expo, l'eau demeure un élément important, mais a été déplacée vers l'extérieur, non plus dans des canaux traversant les pavillons, mais comme un grand canal navigable entourant le site de l'Expo. Un grand lac a également été inclus dans la conception.

Les éléments caractéristiques supplémentaires intègrent :

  • un grand amphithéâtre creusé ainsi qu'une colline situés de part et d'autre du boulevard ;
  • l'installations du village de l'Expo de l'autre côté du canal encerclant le site ;
  • le réaménagement de l'immeuble du service des postes en tant que centre pour le développement durable.

Plan final[modifier | modifier le code]

Le plan final pour le site de l'Expo a été livré au BIE lors de la cérémonie d'inscription de l'Expo 2015 de Milan à Paris le 30 avril 2010.

Le plan final qui a été soumis au BIE pour approbation a été coordonnée par Stefano Boeri. Le plan reprend les éléments du plan de concept en l'adaptant aux normes d'exposition plus classiques d'événements de ce type :

  • L'idée de fournir des surfaces identique pour chaque pays exposant est abandonnée. Chacun aura la possibilité de louer des surfaces allant de 400 à 6.000 m² ;
  • Les zones constructibles sont réduites à 30% de la superficie attribuée à chaque exposant ;
  • Le grand canal navigable autour de la zone est maintenu ;
  • La toiture de la tente est maintenue uniquement le long des axes principaux du cardo et du decumanus ;
  • Les serres seront concentrées dans une seule zone de 50.000 m² ;
  • Le bassin circulaire présenté dans le plan concept se transforme en un théâtre sur l'eau, avec des spectacles sur une scène placée au centre ;
  • Le nouveau plan comprend, à chaque extrémité de la place, le grand amphithéâtre en plein air et la colline verte créée avec la terre provenant de l'excavation de l'amphithéâtre ;
  • Un auditorium est aussi intégré.
Plan de l'Expo

Technologie[modifier | modifier le code]

Expo 2015 sera la première « Expo numérique » : Cisco est le nouveau partenaire technologique de la manifestation milanaise[8]. Il construira sur le site, dès 2013, un réseau Internet Protocol de nouvelle génération et une infrastructure capillaire WI-Fi à Accès à Internet à très haut débit.

Les autres partenaires italiens de l'expo 2015 sont : Enel pour l'énergie intelligente et les solutions en éclairage, Telecom Italia pour la connectivité intégrée, Selex ES pour l’électronique de sécurité et Intesa Sanpaolo pour les activités bancaires.

L'expo 2015 sera entièrement gérée (contrôle d'accès, automatismes, gestion des flux, éclairage) par les équipes de la société Came, qui a investi près de 30 millions d'euros[réf. nécessaire].

Controverse[modifier | modifier le code]

Début 2014, est mise au jour une structure relevant du crime organisé, qui fournissait des contrats de construction pour les bâtiments de l'Exposition en échange de rétributions financières, et impliquait industriels et anciens responsables politiques, comme le communiste Primo Greganti. La justice ouvre alors une enquête et fait arrêter plusieurs intermédiaires jugés douteux[9].

Participants[modifier | modifier le code]

Les participants à l'Expo comprennent 145 pays, 3 organisations internationales, plusieurs organisations de la société civile, plusieurs sociétés et organisations non-gouvernementales (ONG). Les participants sont hébergés au sein de pavillons individuels ou dans des zones thématiques (clusters).

Clusters[modifier | modifier le code]

Afin de permettre à certains pays ne pouvant pas engager de gros moyens financiers, des clusters thématiques ont été créés. Ils sont au nombre de 7 :

Pays
Milan2015participants.svg
Amérique
Afrique
Asie
Europe
Océanie
Organisations
Régions et villes italiennes[10]
Participants non-officiels[11]
Entreprises[12]


Pavillons

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]