Exposition internationale du textile de 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Exposition textile internationale
Exposition textile internationale
Général
Type-BIE Spécialisée
Catégorie Expo internationale spécialisée
Thème Textile
Bâtiment Pavillon d'exposition de la foire de Lille
Surface 15 000 m2
Fréquentation 1 500 000 visiteurs
Participant(s)
Nombre de pays 22
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Lille
Site boulevard du Président-Hoover
Coordonnées 50° 37′ 58″ nord, 3° 04′ 39″ est
Chronologie
Date d'ouverture
Date de clôture
Éditions Spécialisées
Précédente Exposition spécialisée de Stockholm 1949 , Stockholm
Suivante Exposition spécialisée de Rome 1953 , Rome
Éditions universelles
Précédente Exposition universelle de 1949 , Port-au-Prince
Suivante Exposition universelle de 1958 , Bruxelles
Internet
Site web https://www.bie-paris.org/site/fr/1951-lille

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Exposition textile internationale

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Exposition textile internationale

L'Exposition internationale du textile de 1951 est une exposition dite « spécialisée » organisée à Lille du au .

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à l'occasion de cette exposition que le pavillon d'exposition de la foire de Lille (livré en 1933) est remis en état.

Après les dommages causés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, l'architecte Paul Herbé et le designer Jean Prouvé s'attellent à la tâche.

La rénovation du bâtiment est terminée la veille de l'inauguration de l'exposition[1].

L'inauguration a lieu le et est réalisée par Georges Bidault, vice-président du conseil, et André Guillant, secrétaire d'État à l'industrie et au commerce[1]. 22 pays envoient une délégation et la couverture médiatique de l'événement est assurée par 150 journalistes[1]. Durant jusqu'au 20 mai, l'exposition attire 1 500 000 visiteurs payants[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d François Lecocq, « Lille capitale mondiale du textile », Cent ans de vie dans la région - Tome 3 - 1939-1958 : De la bataille du rail à la bataille du charbon, La Voix du Nord,‎ , p. 76-77

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]