Exposition internationale du textile de 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Exposition textile internationale
Exposition textile internationale
Général
Type-BIE Spécialisée
Catégorie Expo internationale spécialisée
Thème Textile
Bâtiment Pavillon d'exposition de la foire de Lille
Surface 15 000 m2
Fréquentation 1 500 000 visiteurs
Participants
Nombre de pays 22
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Lille
Site boulevard du Président-Hoover
Coordonnées 50° 37′ 58″ nord, 3° 04′ 39″ est
Chronologie
Date d'ouverture
Date de clôture
Éditions Spécialisées
Précédente Exposition spécialisée de Lyon 1949 , Lyon
Suivante Exposition spécialisée de Rome 1953 , Rome
Éditions universelles
Précédente Exposition universelle de 1949 , Port-au-Prince
Suivante Exposition universelle de 1958 , Bruxelles
Internet
Site web https://www.bie-paris.org/site/fr/1951-lille
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Exposition textile internationale
Géolocalisation sur la carte : Lille
(Voir situation sur carte : Lille)
Exposition textile internationale

L'Exposition internationale du textile de 1951 est une exposition dite « spécialisée » organisée à Lille du au . Pendant trois semaines, Lille peut s'imaginer être la capitale mondiale du textile.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à l'occasion de cette exposition que le pavillon d'exposition de la foire de Lille (livré en 1933) est remis en état.

Après les dommages causés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, l'architecte Paul Herbé et le designer Jean Prouvé s'attellent à la tâche.

La rénovation du bâtiment est terminée la veille de l'inauguration de l'exposition. Le parc d'expositions est installé sur 15 hectares[1].

L'inauguration a lieu le et est réalisée par Georges Bidault, vice-président du conseil, et André Guillant, secrétaire d'État à l'industrie et au commerce[1]. Vingt-quatre pays envoient une délégation et la couverture médiatique de l'événement est assurée par 150 journalistes. L'inauguration rassemble chefs d'entreprise, organisations professionnelles françaises et étrangères, ambassadeurs, hommes d'État[1].

Chaque journée de l'exposition consacre une spécialité de cette industrie, qui demeure une facette importante de l'activité industrielle française et assure 20% des exportations : journée de la soierie, de la laine, du coton, des dentelles, du lin, etc., mais aussi des machines et accessoires. On y présente également les nouvelles fibres synthétiques (nylon, rayonne, fibranne)[1].

Les entreprises de la région sont mises en avant lors de la journée « Réalités sociales et professionnelles du textile du Nord  » : on les estime « progressistes », en raison des programmes de formation (depuis 1945, 15 000 apprentis accueillis dans un des 55 centres ou ateliers-écoles de formation), de l'existence de médecins d'usine, d'assistantes sociales[1]. L'industrie textile dans le Nord-Pas-de-Calais ne manque pas cette occasion de montrer son rôle majeur à cette époque où elle est un pilier de l'industrie locale.

Durant jusqu'au , l'exposition attire 1 500 000 visiteurs payants[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f François Lecocq, « Lille capitale mondiale du textile », Cent ans de vie dans la région - Tome 3 - 1939-1958 : De la bataille du rail à la bataille du charbon, La Voix du Nord,‎ , p. 76-77

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]