Exposition universelle de 1970

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Expo 70
Logo de l'exposition.
Logo de l'exposition.
Général
Type-BIE Universelle
Catégorie Expo de première catégorie
Bâtiment space frame
Surface 330 hectares
Fréquentation 64.120.770 visiteurs
Participant(s)
Nombre de pays 78
Localisation
Pays Drapeau du Japon Japon
Ville Osaka
Site Suita
Coordonnées 34° 48′ 31″ nord, 135° 32′ 06,8″ est
Chronologie
Attribution
Date d'ouverture
Date de clôture
Éditions Universelles
Précédente Exposition universelle de 1967 , Montréal
Suivante Exposition universelle de 1992 , Séville
Éditions spécialisées
Précédente HemisFair '68 , San Antonio
Suivante Exposition spécialisée de 1971 , Budapest
Éditions horticoles
Précédente Exposition horticole 1969 , Paris
Suivante Exposition horticole 1972 , Amsterdam

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Expo 70

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Osaka

(Voir situation sur carte : préfecture d'Osaka)
Expo 70

Expo '70 est le nom de l'Exposition universelle qui a lieu à Suita (banlieue d'Osaka) au Japon du 14 mars au 13 septembre 1970. Elle est appelée au Japon Nihon bankoku hakuran-kai (日本万国博覧会?, lit. « Exposition universelle du Japon ») et abrégée sous le nom d'Ōsaka banpaku (大阪万博?, lit. « expo univ. d'Osaka »).

Le thème de l'Exposition est « Progrès et harmonie pour l'humanité » (人類の進歩と調和, Jinrui no shinpo to chōwa?). C'est la première à avoir lieu au Japon. 77 pays y participent, et 64 210 000 personnes la visitent.

Le plan de l'Exposition est élaboré par Kenzō Tange, et le monument le plus connu de l'Exposition est la Tour du Soleil (太陽の塔, Taiyō no tō?) créée par Tarō Okamoto.

Le sculpteur et plasticien Bernard Quentin y a conçu pour la France un pavillon en structures gonflables[réf. nécessaire].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

L' Exposition est l'un des éléments clé du manga 20th Century Boys de Naoki Urasawa. Elle est aussi le cadre de l'événement qui annonce la fin de l'anime Gate Keepers : l'enlèvement de Ruriko Ikusawa.

M. G. Ramachandran, réalisateur-producteur et acteur principal, plante l'épilogue du film tamoul Ulagam Sutrum Valiban (en) (1973), au coeur de l'Expo 70. La dernière chanson de cette aventure policière, intitulé "Ulagam ulagam..." met en scène, le héros (M. G. R.) et sa belle (la comédienne Chandrakala) parcourant les pavillons de différentes délégations, à la recherche de son frère aîné (interprété par M. G. R. aussi), accompagné de sa fiancée (l'actrice Manjula), qu'ils finiront par les trouver au bout des 6 minutes 44 secondes du titre.

Liens externes[modifier | modifier le code]