Existentialisme athée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'existentialisme athée est l'exclusion de toute forme de transcendance, de métaphysique ou de croyance religieuse dans la pensée philosophique existentialiste.

L'existentialisme athée nécessite un combat contre la peur de la mort sans avoir à espérer être sauvé par un dieu, et sans recours à une quelconque force surnaturelle ou réincarnation.

On trouve l'occurrence du terme dans L'existentialisme est un humanisme de Jean-Paul Sartre, qui range sous cette étiquette Martin Heidegger (qui la contestera dans la Lettre sur l'humanisme) et les « existentialistes français » (Simone de Beauvoir, Maurice Merleau-Ponty)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Sartre, EH, p. 26 et la note 1 correspondante.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]