Antiprotestantisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure du XVIe siècle, Luther dépeint comme la cornemuse du diable.
Gravure du XVIe siècle, Luther dépeint comme un monstre à sept têtes.
Affiche contre Luther, le diable lui souffle à l'oreille

L'antiprotestantisme peut désigner la critique, l'opposition, la méfiance, l'hostilité, la discrimination, la répression, ou la persécution du protestantisme. La réaction d'opposition catholique historique située immédiatement après l'apparition de la réforme protestante se nomme contre-réforme, principalement dans le courant du XVIe siècle et jusqu'au milieu du XVIIe siècle.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

XVIIè siècle[modifier | modifier le code]

En 1681, Géraud de Cordemoy publie la "conférence entre Luther et le diable au sujet de la messe" avec ses commentaires[1], republié et largement diffusé dès 1875 par Isidore Liseux avec les commentaires en sus de Nicolas Lenglet Du Fresnoy.

XIXè siècle[modifier | modifier le code]

L'essayiste Ernest Renauld, à la fin du XIXe siècle, publia deux livres s'attaquant au protestantisme en France. Son action s'inscrit dans le contexte de l'affaire Dreyfus où bon nombre de protestants le soutinrent[2]. Charles Maurras va se profiler comme un adversaire du protestantisme, considérant les protestants comme des adversaires de la nation[3]. Pour certains milieux nationalistes, le « péril » protestant menace l'identité française et cherche sournoisement à dénationaliser le pays. Il formerait un parti et instiguerait un complot dont ses alliés seraient des nations protestantes comme la Grande-Bretagne et l'Allemagne[4].

XXè siècle[modifier | modifier le code]

Alphonse Magniez, ancien capitaine de l'armée française, s'attaqua au protestantisme dans un essai publié en 1921[5].

En Espagne[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Entre Bossuet Et Maurras - L'antiprotestantisme En France De 1814 À 1870, par Michèle Sacquin, Éditeur : École Nationale Des Chartes, Collection : Mémoires Et Documents, Parution : 1998.
  • Une Haine Oubliee - L'antiprotestantisme Avant Le " Pacte Laïque " (1870-1905), par Jean Baubérot et Valentine Zuber, Éditeur : Albin Michel, Collection : Sciences Des Religions, Parution : 02/02/2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Conférence entre Luther et le diable au sujet de la messe, commentaires de Géraud de Cordemoy et Nicolas Lenglet Du Fresnoy, éditeur Isidore Liseux, 1875, p.2.
  2. Akadem, L’antiprotestantisme pendant l’Affaire
  3. L'antiprotestantisme
  4. Comment sortir des doctrines de haine : le regard de la sociologie historique
  5. Alphonse Magniez, Les Faux prophètes du protestantisme ou la fausseté du protestantisme démontrée par ses auteurs et par son origine, A. Taffin-Lefort, 1921.