Apostasie dans le judaïsme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dans le judaïsme, l'apostasie fait référence au rejet du judaïsme et à la possible défection d'un juif vers une autre religion ou une renonciation à la foi religieuse[1]. Le terme apostasie est dérivé du grec ancien : ἀποστάτης, signifiant "rebelle"[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

Dans le talmud[modifier | modifier le code]

Dans le Talmud, Elisha ben Abouya (surnommé Acher, "l'Autre") est désigné comme un apostat par les rabbins[3].

Espagne médiévale[modifier | modifier le code]

En Espagne médiévale, une conversion systématique des Juifs au christianisme a eu lieu, principalement sous la menace et la force[4]. L'apostasie de ces conversos a provoqué l'indignation de certains juifs en Espagne et il est devenu illégal d'appeler un converso par l'épithète tornadizo (renégat)[5].

Certains Juifs espagnols, cependant, sont restés des crypto-juifs malgré l'obligation de se convertir au christianisme (voir Anoussim). Ils s'appellent également les marranes[6].

Sabbatai Zevi et Jacob Frank[modifier | modifier le code]

En 1648, Sabbatai Zevi a prétendu être le Messie juif. Ses disciples juifs étaient connus sous le nom de Sabbatéens. Zevi se convertit à l'islam en 1666. Par la suite, certains de ses disciples se sont convertis de leur plein gré mais ont continué à pratiquer les rituels sabbatiques. Ces personnes sont connues sous le nom de Dönmeh[7].

Dans les années 1750, Jacob Frank affirma être la réincarnation de Zevi et attira de nombreux adeptes en Pologne, connus sous le nom de Frankistes. En 1759, grâce aux encouragements de Frank, plus de 500 francistes ont été baptisés catholiques. Frank lui-même a également été baptisé, avec le roi de Pologne comme parrain[8].

Voir également[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Apostasy is defined as "renunciation of a religious faith".
  2. Merriam Webster: Apostasy
  3. (en)Hagigah 14b (in Modèle:ISO 639 name). Wikisource link to חגיגה יד ב. Wikisource. 
  4. Figures of Conversion: The Jewish Question and English National Identity - By Michael Ragussis - Duke University Press, 1995, Page 128, Quote: "The persecutions of the Jews that dominated fifteenth-century Spain, including the forced conversion of masses of Spanish Jews"
  5. A Social and Religious History of the Jews - By Salo Wittmayer Baron - Columbia University Press
  6. Joseph Jacobs and Meyer Kayserling. "Marano." Jewish Encyclopedia. JewishEncyclopedia.com.
  7. God-Optional Judaism: Alternatives for Cultural Jews Who Love Their History By Judith Seid, Published 2001, Citadel Press: Quote: "Sabbatai Zevi converted to Islam under threat of death"
  8. Merriam-Webster's Encyclopedia of World Religions - By Wendy Doniger - Page 358 - Publié par Merriam-Webster

Liens externes[modifier | modifier le code]