De la suffisance de la religion naturelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

De la suffisance de la religion naturelle
Auteur Denis Diderot
Pays Drapeau de la France France
Genre philosophie
Éditeur Londres (i.e. Amsterdam, Marc-Michel Rey)
Date de parution 1770

De la suffisance de la religion naturelle est un texte philosophique de Denis Diderot rédigé en 1746 et publié pour la première fois en 1770. Il se compose de 27 réflexions de longueurs variables sur la nature de la religion.

Composé après La Promenade du sceptique et avant la Lettre sur les aveugles, selon Jean Assézat[1], De la suffisance de la religion naturelle marque une nouvelle étape dans l'avancée de Diderot, de ses études théologiques au matérialisme.

Sur le fond, De la suffisance de la religion naturelle est un développement de la LXXIIe des Pensées philosophiques, qui s’y trouve reproduite ici presque mot pour mot, à la IXe réflexion.

Édition[modifier | modifier le code]

Jacques-André Naigeon publie le texte en 1770 dans son Recueil philosophique[2] ; il l'attribue à Vauvenargues, décédé depuis une vingtaine d'années.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Œuvres complètes de Diderot, Paris, Garnier, 1875.
  2. Recueil philosophique ou Mélange de pièces sur la religion et la morale par différents auteurs. Voir Barbier, Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes(...), Paris, Barrois l'Aîné, 1824 (2e éd.), tome 3, p. 154, n° 15655.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :