Post-théisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’athéisme
Cet article est une ébauche concernant l’athéisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le post-théisme est une forme de non-théisme qui propose de sortir de l'opposition théisme contre athéisme, considérée comme obsolète, en actant que la croyance dans le concept de Dieu appartient à une période passée du développement de l'humanité.

Le terme est utilisé par Frank Hugh Foster en 1918 qui voit dans l'émergence de la culture moderne une étape post-théiste dans laquelle l'humanité prend possession des pouvoirs créateurs qui avaient autrefois été projetés sur le concept de Dieu[1].

Denys Turner soutient que Karl Marx n'a pas soutenu l'athéisme comme supérieur au théisme, mais a rejeté les deux concepts, ce qu'il considère comme une vision à la fois post-théiste mais aussi post-athée[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gary J. Dorrien, The Making of American Liberal Theology: Idealism, Realism, and Modernity, 1900-1950 (2003), ISBN 978-0-664-22355-7, p. 177f.
  2. D. Turner, "Religion: Illusions and liberation", in: Terrell Carver (ed), The Cambridge Companion to Marx (1991), (ISBN 978-0-521-36694-6), p. 337.