Embuscade de Sévaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Embuscade de Sévaré
Informations générales
Date
Lieu Près de Sévaré
Issue Indécise
Belligérants
Flag of the United Nations.svg MINUSMA ShababFlag.svg Ansar Dine
Forces en présence
inconnues inconnues
Pertes
5 morts[1]
1 blessé[1]
1 blindé UR-416 détruit[2]
inconnues

Guerre du Mali

Coordonnées 14° 28′ 22,8″ nord, 4° 30′ 52,4″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Embuscade de Sévaré

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Embuscade de Sévaré

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Embuscade de Sévaré

L'embuscade de Sévaré a lieu le lors de la guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , des casques bleus de la MINUSMA mènent des patrouilles dans les environs de Mopti, dans une zone ayant été auparavant le théâtre d'affrontements entre éleveurs et agriculteurs[1],[2],[3]. Vers 11 heures, un convoi du régiment blindé de reconnaissance et d'appui et du 4e régiment d’infanterie de l'armée togolaise tombe dans une embuscade à 30 kilomètres à l'ouest de Sévaré, sur la route menant à Ténenkou[1],[2],[3]. Un blindé UR-416 saute sur une mine enfouie dans le sable et relié d’un câble à une batterie ; quatre soldats sont tués sur le coup et un cinquième succombe lors de son évacuation[2].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Cinq casques bleus togolais sont tués et un autre est grièvement blessé selon la MINUSMA[1],[4]. Les victimes sont un adjudant, deux sergents et deux soldats de première classe[2]. C'est alors la première fois que des casques bleus sont tués dans le centre du Mali[1].

L'attaque n'est pas revendiquée, mais la katiba Macina d'Ansar Dine, active dans la région, est suspectée[1].

Références[modifier | modifier le code]