Combat de Douaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat de Douaya
Informations générales
Date
Lieu Douaya
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de la France France ShababFlag.svg AQMI
Forces en présence
50 hommes[1]
1 hélicoptère[2]
11 hommes[2],[1]
1 pick-up[2]
Pertes
aucune 11 morts[1]

Guerre du Mali

Coordonnées 17° 38′ 53″ nord, 3° 09′ 35″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Combat de Douaya

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Combat de Douaya

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Combat de Douaya

Le combat de Douaya a lieu lors de guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 1er octobre 2013, un affrontement oppose les Français et les islamistes selon le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l’état-major des forces armées françaises. Ce jour-là, les Français sont informés que des jihadistes ont gagné le marché de Douaya, à 120 kilomètres au nord de Tombouctou, transportés par plusieurs pick-up. Un hélicoptère est envoyé sur place mais les jihadistes prennent la fuite lorsqu'ils l'aperçoivent. Un des véhicules est cependant relocalisé plus tard dans la journée. L'hélicoptère effectue un tir de sommation mais les islamistes descendent du pick-up et ouvrent le feu. Les Français engagent alors au sol une cinquantaine de soldats des forces spéciales[2],[3],[4],[1].

L'affrontement dure quatre heures, tous les djihadistes se font tuer jusqu'au dernier. Selon l'armée française, une dizaine sont « neutralisés », c'est-à-dire tués[2],[3],[4]. Selon Jean-Christophe Notin, leurs pertes sont plus précisément de 11 morts[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]