Embuscade de Kazay-Kazay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Embuscade de Kazay-Kazay

Informations générales
Date
Lieu Kazay-Kazay, près de Douentza
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau du Mali MaliShababFlag.svg Ansar Dine
Commandants
Moussa Siaka Koné †
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
5 morts[1]
8 blessés[2]
inconnues

Guerre du Mali

Coordonnées 15° 00′ nord, 2° 57′ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Embuscade de Kazay-Kazay

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Embuscade de Kazay-Kazay

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Embuscade de Kazay-Kazay

L'embuscade de Kazay-Kazay a lieu le pendant la guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

L'embuscade est menée un jour d'élections municipales au Mali[3]. Un convoi de l'armée malienne chargé de participer à une opération de sécurisation des opérations de vote tombe dans une embuscade près de Douentza[3]. Les soldats, issus du cantonnement de Bambara Maoudé, transportaient alors les urnes de la localité de Kazay-Kazay en vue de leur dépouillement à Inadjatafane, chef-lieu de la commune[2]. Les assaillants seraient des djihadistes issus d'un groupe basé au sud de Gao et commandé par El-Mansour[3].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Selon une source de sécurité malienne de l'AFP, cinq soldats maliens trouvent la mort dans l'embuscade, dont le capitaine Moussa Siaka Koné, et huit autres sont blessés[1],[3],[2].

Références[modifier | modifier le code]