Attaque de Soumpi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Attaque de Soumpi

Informations générales
Date
Lieu Soumpi
Issue Victoire des djihadistes
Belligérants
Drapeau du Mali MaliShababFlag.svg Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans
Commandants
• Colonel Daoud Ould Mohammedine
• Colonel Abass Dembélé[1]
Forces en présence
inconnues~ 30 hommes[2]
Pertes
14 morts[3]
18 blessés[3]
4 morts[4]

Guerre du Mali

Coordonnées 15° 50′ 45″ nord, 4° 19′ 18″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Attaque de Soumpi

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Attaque de Soumpi

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Attaque de Soumpi

L'attaque de Soumpi a lieu le a lieu pendant la guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le matin du , le camp militaire de Soumpi, situé près de Niafunké, entre Tombouctou et Mopti, est attaqué par des djihadistes[3],[5],[6]. Cette base est alors occupée par des gendarmes, des forces de la garde nationale et des éléments des forces armées maliennes[5]. L'attaque débute vers 4 heures du matin, heure locale[3], et est menée par une trentaine d'assaillants[2]. Les djihadistes commencent par tirer des roquettes sur le camp, puis ils lancent l'assaut avec des armes automatiques[5]. Après 1h30 de combat, les soldats maliens se replient tandis que les djihadistes pillent le camp avant de se replier vers la Mauritanie à 8h du matin[1].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Selon des sources militaires anonymes de l'agence Reuters, les combats font 14 morts et 17 blessés dans les rangs de l'armée, contre deux tués du côté des assaillants[7].

L'armée malienne annonce ensuite dans un bilan officiel déplorer 14 morts et 18 blessés dans ses rangs[3],[6].

L'attaque est revendiquée le 29 janvier par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans qui affirme avoir capturé six véhicules et reconnait quatre morts dans ses rangs[4].

Références[modifier | modifier le code]