Embuscade de Tikerefinadji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Embuscade de Tikerefinadji

Informations générales
Date
Lieu Entre Diabaly et Nampala
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau du Mali MaliShababFlag.svg Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
3 morts[1]
3 blessés[1]
2 morts[1]

Guerre du Mali

Coordonnées 14° 59′ 37,2″ nord, 5° 40′ 53,5″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Embuscade de Tikerefinadji

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Embuscade de Tikerefinadji

Géolocalisation sur la carte : Mali

(Voir situation sur carte : Mali)
Embuscade de Tikerefinadji

L'embuscade de Tikerefinadji a lieu le a lieu pendant la guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 1er juin, un convoi de l'armée malienne tombe vers 17 heures dans une nouvelle embuscade entre Diabaly et Nampala, près du village de Tikerefinadji[1],[2]. Le véhicule de tête saute sur une mine, puis les djihadistes embusqués ouvrent le feu[1].

L'attaque est revendiquée le lendemain par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans[1].

Les pertes[modifier | modifier le code]

Selon les déclarations à l'AFP d'un responsable du ministère malien de la Défense, trois soldats trouvent la mort dans l'embuscade et trois autres sont blessés[1]. Dans son communiqué de revendication, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans affirme pour sa part avoir tué neuf soldats maliens et affirme avoir perdu deux combattants[1].

Références[modifier | modifier le code]