Embuscade de Bouka Weré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Embuscade de Bouka Weré

Informations générales
Date
Lieu Bouka Weré
Issue Victoire des djihadistes
Belligérants
Drapeau du Mali MaliShababFlag.svg Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans
Forces en présence
64 hommes[1]
12 véhicules[1]
Inconnues
Pertes
27 morts[2]
5 disparus[2]
4 véhicules détruits[3]
Inconnues

Guerre du Mali

Coordonnées 14° 00′ 53,4″ nord, 5° 36′ 13″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Monde
(Voir situation sur carte : Monde)
Embuscade de Bouka Weré
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Embuscade de Bouka Weré
Géolocalisation sur la carte : Mali
(Voir situation sur carte : Mali)
Embuscade de Bouka Weré

L'embuscade de Bouka Weré a lieu le lors de la guerre du Mali.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le , un convoi de douze véhicules et 64 soldats de l'armée malienne tombe dans une embuscade djihadiste dans la localité de Bouka Weré, au sud-est de la ville de Diabaly[1],[4]. Seulement une vingtaine de soldats avec trois véhicules parviennent à regagner le camp de Goma Coura[4]. Un quatrième véhicule est abandonné après s'être embourbé[4].

L'attaque a lieu dans une zone d'action de la katiba Macina, affiliée au Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans[3]. Le chef djihadiste Ba Ag Moussa est soupçonné d'avoir dirigé l'embuscade[3].

Pertes[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, des responsables militaires déclarent à l'AFP qu'une quarantaine des 64 soldats du convoi sont portés disparus[1]. Le lendemain, l'armée malienne annonce ensuite un bilan d'au moins 24 morts, trois disparus, huit rescapés et quatre véhicules détruits[1],[3]. Trois jours plus tard, l'AFP indique que, de source militaire, le bilan est passé à 27 tués et cinq disparus[2].

Références[modifier | modifier le code]