Chantal Rouleau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chantal Rouleau
Illustration.
Fonctions
Ministre québécoise déléguée des Transports
En fonction depuis le
(1 mois et 23 jours)
Premier ministre François Legault
Gouvernement Legault
Prédécesseur Véronyque Tremblay
Ministre responsable de la région de Montréal
En fonction depuis le
(1 mois et 23 jours)
Premier ministre François Legault
Gouvernement Legault
Prédécesseur Martin Coiteux
Maire d'arrondissement de
Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles
En fonction depuis le
(8 ans, 6 mois et 4 jours)
Élection 6 juin 2010 (partielle)
Réélection 3 novembre 2013
5 novembre 2017
Prédécesseur Joe Magri
Députée à l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(2 mois et 10 jours)
Élection 1er octobre 2018
Circonscription Pointe-aux-Trembles
Législature 41e et 42e
Prédécesseur Nicole Léger
Biographie
Nom de naissance Chantal Rouleau
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Greenfield Park (Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Ensemble Montréal
Coalition avenir Québec
Profession Entrepreneure
Environnementaliste

Chantal Rouleau, née le 4 juillet 1959, est une femme politique québécoise.

Elle est ministre responsable de la région de Montréal depuis le 18 octobre 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1980 et 2010, Chantal Rouleau œuvre dans l’industrie québécoise de la récupération et du recyclage ainsi que dans le domaine de l'assainissement des eaux[1]. Après avoir fondé, au milieu des années 1980, sa propre entreprise dans le domaine du papier recyclé, elle est devenue directrice d’usine au sein du Groupe Cascades.

Entre 2002 et 2008, elle a participé avec les partenaires industriels à la réalisation de l’un des plus gros projets de dépollution de l’histoire du Canada : l’assainissement et le nettoyage du fleuve Saint-Laurent dans l’Est ainsi que le développement de sites d’accès aux berges pour la population. Avec la réussite de ce projet, elle reçoit en 2008 le Prix canadien de l’environnement – Réseau Prix d’action communautaire par la Canadian Geographic[2].

Elle a été élue mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles de la ville de Montréal à l’occasion d’une élection partielle en juin 2010 sous la bannière de Vision Montréal[3],[4]. Le 30 mai 2013, elle quitte Vision Montréal avec deux autres élus de l'arrondissement, Suzanne Décarie et Gilles Déziel, pour se joindre à Denis Coderre[5] qui s'est porté candidat à la mairie le 16 mai 2013[6]. Lors de l'élection municipal montréalaise du 3 novembre 2013, elle se fait réélire avec plus de 65 % des voix[7] sous la bannière de l'Équipe Denis Coderre pour Montréal.

En plus d'être mairesse d'arrondissement, elle est membre du Conseil municipal de Montréal[8] et est membre du Comité exécutif de Montréal comme responsable du dossier de l'eau et des infrastructures de l'eau[9]. De plus, Chantal Rouleau siège à la Conférence régionale des élus de Montréal[10], au Conseil d'agglomération de Montréal, et au conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Chantal Rouleau se fait connaitre du grand public lors de son passage à l'émission Enquête à Radio-Canada le 29 septembre 2011[11]. La modification de la méthode d'octroi des contrats des villes et la lutte à la corruption deviennent « son combat »[12]. Le 7 octobre 2011, elle fait parvenir une lettre[13] au premier ministre du Québec de l'époque, Jean Charest, pour réclamer des modifications pour l'octroi des contrats des villes et la mise en place d'une commission d'enquête publique sur la construction. Ces deux actions font fortement réagir les médias québécois[14],[15] et même internationaux[16],[17],[18].

Lors des élections générales québécoises de 2018, elle est candidate pour la Coalition avenir Québec dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles qu'elle remporte, donnant ainsi l'une des deux premières circonscriptions de Montréal aux mains de sa formation politique avec la circonscription voisine de Bourget (circonscription provinciale).

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale de 2018 dans Pointe-aux-Trembles
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Chantal Rouleau Coalition avenir 10 579 39 % 1 834
     Jean-Martin Aussant Parti québécois 8 745 32,2 % -
     Céline Pereira Québec solidaire 4 036 14,9 % -
     Eric Ouellette Libéral 3 410 12,6 % -
     Pierre Surette Bloc pot 218 0,8 % -
     Louis Chandonnet Équipe autonomiste 89 0,3 % -
     Geneviève Royer Marxiste-léniniste 79 0,3 % -
Total 27 156 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 67,4 % et 592 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 14 octobre 2018)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rouleau, Chantal », sur Première ministre du Québec, Gouvernement du Québec, (consulté le 29 janvier 2013)
  2. http://www.canadiangeographic.ca/cea/archives/francais/archives_individual.asp?id=242
  3. «Chantal Rouleau l'emporte», Benoît Chapdelaine, Radio-Canada, 7 juin 2010, consulté le 28 janvier 2013.
  4. http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201006/07/01-4287429-vision-montreal-gagne-sa-premiere-election-partielle.php
  5. «Chantal Rouleau entre au parti de Denis Coderre»
  6. http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2013/05/16/001-denis-coderre-candidature-mairie.shtml
  7. http://www.linformateurrdp.com/Elections-municipales/2013-11-04/article-3465091/Chantal-Rouleau-ecrase-ses-adversaires/1
  8. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,85933591&_dad=portal&_schema=PORTAL
  9. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=21917&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques
  10. http://credemontreal.qc.ca/cre_membres/chantal-rouleau/
  11. http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2011/09/29/006-cri_du_coeur_mairesse-crime_organise-industrie_construction.shtml
  12. http://www.lametropole.com/article/actualites/debats-montreal/chantal-rouleau-femme-de-l-année-2011
  13. http://www.lapresse.ca/actualites/201110/10/01-4455888-lettre-de-chantal-rouleau-a-jean-charest.php
  14. http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/crise-dans-la-construction/201110/10/01-4455906-construction-le-desarroi-dune-mairesse.php
  15. http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2011/10/20111011-102739.html
  16. http://www.lejdd.fr/International/Actualite/Ma-Mafia-au-Canada-scandale-historique-568359
  17. https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/12/01/scandales-immobiliers-de-grande-ampleur-au-quebec_1798760_3222.html
  18. http://www.france24.com/fr/20121214-reporters-canada-quebec-corruption-mafia-commission-charbonneau-enquete-montreal-laval

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]