Communauté métropolitaine de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CMM.

Communauté métropolitaine de Montréal
Communauté métropolitaine de Montréal
Logo institutionnel de la Communauté métropolitaine de Montréal.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montréal et Laval
En partie : Montérégie, Lanaudière et Laurentides
Statut municipal Métropole
Maire
Mandat
Valérie Plante (présidente)
Sylvie Parent (vice-présidente)
Marc Demers (vice-président)
2017-2021
Démographie
Population 3 995 783 hab. (2018[1])
Densité 938 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 36″ nord, 73° 39′ 36″ ouest
Superficie 425 897 ha = 4 258,97 km2
Divers
Langue(s) Français[2]
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Indicatif +1 514, +1 438, + 1 450
Code géographique [1]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Communauté métropolitaine de Montréal

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Communauté métropolitaine de Montréal
Liens
Site web http://cmm.qc.ca

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de gestion régionale des services à la population de la région urbaine de Montréal, au Québec (Canada). Elle opère ses activités depuis 2001. Elle regroupe 82 municipalités, soit 4 millions de personnes sur un territoire de plus de 4 360 km2.

Historique[modifier | modifier le code]

La CMM est constituée en 2001 à la suite de l'adoption de la Loi sur la Communauté métropolitaine de Montréal.

Compétences[modifier | modifier le code]

La Communauté métropolitaine de Montréal est un organisme de planification, de concertation, de coordination et de financement dans l'exercice des compétences suivantes :

  1. l'aménagement du territoire ;
  2. le développement économique ;
  3. le développement artistique et culturel ;
  4. le logement social ;
  5. les équipements, infrastructures, services et activités à caractère métropolitain ;
  6. le transport en commun et le réseau artériel métropolitain ;
  7. la planification de la gestion des matières résiduelles ;
  8. l'assainissement de l'atmosphère ;
  9. l'assainissement des eaux.

Composition du conseil[modifier | modifier le code]

Le conseil de la CMM comprend 28 membres :

Commissions[modifier | modifier le code]

Le conseil de la Communauté se constitue de cinq commissions permanentes :

  • la commission de l'aménagement
  • la commission de l'environnement
  • la commission du développement économique, des équipements métropolitains et des finances
  • la commission du logement social
  • la commission du transport.

Chaque commission est consultative et a pour fonction de donner suite aux mandats donnés par le conseil ou le comité exécutif.

Pour chaque commission, le conseil nomme quatre membres de l'agglomération de Montréal, un membre de l'agglomération de Longueuil, un membre de la Ville de Laval, un membre de la couronne Nord et un membre de la couronne Sud. Les membres des commissions peuvent être consultés sur le site Web de la CMM.

Liste des municipalités[modifier | modifier le code]

Carte de la Communauté métropolitaine de Montréal : Couronne nord, Laval, agglomération de Montréal, Longueuil, Rive-Sud de Montréal.
Carte du Grand Montréal

Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD)[modifier | modifier le code]

La Communauté métropolitaine de Montréal est responsable de l'application du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD). Ce Plan, qui a une valeur légale, détermine les objectifs de la Communauté en aménagement du territoire, environnement et transport. Les municipalités régionales de comté (MRC) et municipalités qui font partie de la CMM doivent intégrer les objectifs du Plan dans leurs outils d'aménagement locaux.

Les objectifs principaux du PMAD sont de:

  • Orienter 60 % de la croissance démographique dans les aires TOD (quartiers aménagés autour du transport en commun)
  • Protéger 17 % du territoire
  • Augmenter la part modale du transport collectif à 35 % à l'heure de pointe

Afin d'effectuer le suivi du Plan, une « agora métropolitaine » est organisée tous les deux ans. Elle permet aux élus, à la société civile et aux citoyens d'échanger, de débattre et de proposer des idées pour mettre en œuvre le PMAD.

Région métropolitaine de Montréal[modifier | modifier le code]

La Communauté métropolitaine de Montréal ne doit pas être confondue avec la région métropolitaine de Montréal (RMM). La CMM est un organisme de gestion et de concertation qui a un pouvoir sur le développement du territoire. La RMM est une région géostatistique utilisée lors des recensements.

Le territoire de la CMM et de la RMM sont, à quelques exceptions près, identiques.

Ainsi, les municipalités de Saint-Jérôme, Lavaltrie, L'Épiphanie (ville), L'Épiphanie (paroisse), Coteau-du-Lac, Saint-Placide, Les Coteaux, Saint-Colomban, Saint-Zotique et Gore sont incluses dans la région métropolitaine de recensement, mais ne sont pas membres de la CMM.

À l'opposé, la Communauté métropolitaine de Montréal comprend les municipalités de Contrecœur, Saint-Jean-Baptiste et Calixa-Lavallée sans qu'elles ne fassent partie de la région métropolitaine de recensement[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communauté métropolitaine de Montréal, « Population totale - Estimations de l'ISQ », Communauté métropolitaine de Montréal (consulté le 22 octobre 2019).
  2. Charte de la Ville de Montréal, L.R.Q., chapitre C-11.4, Québec, Éditeur officiel du Québec, (lire en ligne).
  3. Gouvernement du Québec, « Région métropolitaine de Montréal », sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, (consulté le 27 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]