Vision Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vision Montréal
Image illustrative de l’article Vision Montréal
Logotype officiel.
Présentation
Chef Louise Harel
Fondation
Disparition
Siège 3430, rue Saint-Denis, bureau 300
Montréal (Québec)
H2X 3L3
Niveau municipal
Personnalités marquantes Pierre Bourque
Président Monsef Derraji
Idéologie Progressisme
Couleurs Vert

Vision Montréal est un ancien parti politique montréalais fondé en 1994 par Pierre Bourque.

Le parti a dirigé les affaires de la métropole québécoise de 1994 à 2001, avant de former l'opposition officielle au Conseil municipal de Montréal entre 2002 et 2013.

Historique[modifier | modifier le code]

Vision Montréal est créé en 1994 afin de soutenir la candidature de Pierre Bourque à l'élection municipale montréalaise qu'il remporte le de la même année.

En 2000, Pierre Bourque et son équipe proposent au gouvernement du Québec le projet « une île, une ville » qui vise à fusionner les municipalités de l'île de Montréal. Le gouvernement du Québec allant de l'avant avec le projet, l'ensemble des municipalités de l'île de Montréal sont fusionnées avec la ville de Montréal. La première élection de la nouvelle ville fusionnée a lieu le . Bien que Pierre Bourque reçoive une majorité de voix parmi l'ancienne ville de Montréal, son opposant, Gérald Tremblay récolte la majorité des voix sur l'ensemble de la ville. Pierre Bourque se représentera une autre fois, sans succès, contre Gérald Tremblay lors de l'élection de 2005.

Le , quelques mois après une seconde défaite électorale, Pierre Bourque annonce son départ de la politique municipale et est remplacé par François Purcell comme chef de Vision Montréal, cependant que Noushig Eloyan est nommée chef de l'opposition officielle de la Ville de Montréal.

Le , le congrès du parti approuve la nomination de Louise Harel comme candidate à la mairie et chef du parti.

Le suivant, elle arrive deuxième à l'élection municipale. Vision Montréal fait élire 19 candidats et devient l'opposition officielle de la Ville de Montréal.

À la suite de nombreuses allégations de corruptions de son adversaire, Union Montréal, le maire Gérald Tremblay démissionne en novembre 2012. Vision Montréal fait alors partie d'une coalition aidée de Projet Montréal et de nombreux indépendants pour former une administration non partisane gérée par Michael Applebaum, puis Laurent Blanchard.

En 2013, faisant suite à la candidature de leur adversaire Denis Coderre et de la création de son parti politique Équipe Denis Coderre pour Montréal, La cheffe, Louise Harel, cède sa place à Marcel Côté, qui est alors soutenu par un nouveau parti appelé Coalition Montréal.

Le , le parti est officiellement dissous[1].

Direction[modifier | modifier le code]

Chefs[modifier | modifier le code]

1994 - 2006 Pierre Bourque
2006 - 2008 François Purcell
2008 - 2009 Benoit Labonté
2009 - 2013 Louise Harel

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales de Montréal[modifier | modifier le code]

Élection Chef Élection du maire Élection au conseil municipal
Votes % Résultat Sièges +/– Positionnement
1994 Pierre Bourque 135 678 46,60 Élu Élu
38 / 51
1re
1998 Pierre Bourque 141 814 45,52 Réélu Réélu
39 / 51
en augmentation 1 1re
2001 Pierre Bourque 279 123 45,14 Battu Battu
31 / 74
en diminution 8 2e
2005 Pierre Bourque 136 769 36,32 Battu Battu
14 / 65
en diminution 17 2e
2009 Louise Harel 137 301 32,73 Battue Battue
16 / 65
en augmentation 2 2e

Notes et références[modifier | modifier le code]