Comité exécutif de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Comité exécutif de Montréal est composé d'élus en provenance du Conseil de ville de Montréal qui ont comme responsabilités d'appliquer et d'exécuter les décisions prises par les élus de Montréal. Le Comité exécutif consiste en d'autres termes de l'administration municipale de Montréal.

Mandats du Comité exécutif[modifier | modifier le code]

Le comité exécutif de Montréal prépare, soumet et donne un avis au conseil municipal de Montréal à propos des dossiers suivants :

  • le budget annuel de la ville;
  • toute demande pour l'affectation du produit des emprunts et pour tout autre crédit requis;
  • toute demande relative à l'adoption du plan d'urbanisme, à sa modification ou à son remplacement;
  • les projets de règlements;
  • toute demande pour virement de fonds ou de crédits déjà votés;
  • tout rapport sur les taxes, permis ou licences qui doivent être imposés;
  • tout rapport recommandant l'octroi de franchises et de privilèges;
  • tout rapport concernant l'échange ou l'emphytéose relatif à un immeuble appartenant à la ville et, en outre, la location de ses biens meubles ou immeubles lorsque la durée excède un an;
  • tout rapport sur toute autre question que lui soumet le conseil et qui est de la compétence de ce dernier;
  • tout plan de classification des fonctions et des traitements qui s'y rattachent.

De plus, le Comité exécutif agit pour la ville dans tous les cas où la compétence d'accomplir l'acte lui appartient selon une disposition du règlement intérieur. Il peut consentir tout contrat qui n'entraîne pas une dépense excédant 100 000 $.

Les membres du Comité exécutif[modifier | modifier le code]

Les membres actuels du Comité exécutif sont les suivants[1] :

Nom Parti politique Responsabilités
Valérie Plante Projet Montréal Mairesse
relations internationales, centre-ville, mont Royal
Benoit Dorais Projet Montréal Président
finances, capital humain, communications corporatives, affaires juridiques, évaluation foncière
Magda Popeanu Projet Montréal Vice-présidente
habitation, gestion et planification immobilière, diversité montréalaise
Sylvain Ouellet Projet Montréal Vice-président
eau et infrastructures de l'eau, infrastructures, Commission des services électriques
Éric Alan Caldwell Projet Montréal urbanisme, transport, Office de consultation publique de Montréal
Christine Gosselin Projet Montréal culture, patrimoine, design
Luc Ferrandez Projet Montréal grands parcs, développement durable, espaces verts, grands projets
Nathalie Goulet Projet Montréal sécurité publique
Robert Beaudry Projet Montréal développement économique et commercial, relations intergouvernementales
Rosannie Filato Projet Montréal développement social et communautaire, itinérance, jeunesse, sports et loisirs
François William Croteau Projet Montréal ville intelligente, technologies de l’information, innovation
Laurence Lavigne Lalonde Projet Montréal transparence, démocratie, gouvernance, vie citoyenne, Espace pour la vie
Jean-François Parenteau Indépendant services aux citoyens, approvisionnement, environnement

Les conseillers associés

Sophie Mauzerolle Conseillère associée au maire
Alex Norris Sécurité publique
Marianne Giguère Développement durable et transports actifs
Craig Sauvé Services aux citoyens et mobilité
Suzie Miron Infrastructures

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1874, la Corporation de la Cité de Montréal devient la Cité de Montréal. Cette même année, la Ville se dote d’une structure formelle de gouvernement. Le poste de conseiller est aboli, et des commissions échevinales assurent désormais la direction des services municipaux : les finances, la voirie, l’alimentation en eau potable, la santé, les marchés, la police, les incendies et l’éclairage, les parcs et traverses, l’incinération[2].

En 1909, l'ancêtre du comité exécutif actuel est créé : un Bureau des commissaires, composé de quatre personnes élues par tous les électeurs de la ville[3]. Cette réforme est mise en place pour donner suite aux revendications portées par des réformistes dans le but de diminuer la corruption due au patronage pratiqué par les échevins.

En 1918, lors de la mise en tutelle de la Ville par le gouvernement du Québec, le Bureau des commissaires est remplacé par une commission administrative, dont les membres sont nommés par le gouvernement [4].

En 1921, pour mettre fin à la tutelle, la population montréalaise est appelée à choisir entre deux modes de gouvernement : soit un conseil restreint, composé de sept à neuf échevins élus par l’ensemble des électeurs, gouverne Montréal; soit on maintient l’élection des échevins dans les quartiers, mais qu’un comité d’administration exerce le pouvoir exécutif. Finalement, ils privilégient la seconde proposition[5].

L’avènement du Comité exécutif confirme le principe de la répartition des pouvoirs. Désormais, il lui revient de préparer et de gérer le budget, initialement approuvé par le Conseil municipal de Montréal. En outre, il a l’entière initiative en matière législative, et toute proposition doit préalablement recevoir son aval.

Liste des présidents du Comité exécutif
Nom Dates du mandat
Joseph-Adélard-Azarie Brodeur 1921–1927
Alphonse-Avila Desroches 1927–1930
Tancrède Fortin 1930–1932
Joseph-Maurice Gabias 1932–1934
Joseph-Marie Savignac 1934–1936, 1938–1940, 1957–1960
Ovide Taillefer 1936–1938
Joseph-Omer Asselin 1940–1954
Pierre DesMarais 1954–1957
Lucien Saulnier 1960–1970
Gérard Niding 1970–1977
Yvon Lamarre 1977–1986
Michael Fainstat 1986–1990
Léa Cousineau 1990–1994
Noushig Eloyan 1994–1998
Jean Fortier 1998–2001
Frank Zampino 2001–2008
Claude Dauphin 2008–2009
Gérald Tremblay 2009–2011
Michael Applebaum 2011–2012
Laurent Blanchard 2012–2013
Josée Duplessis 2013–2013
Pierre Desrochers[6] 2013–2017
Benoit Dorais 2017-

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]