Mathieu Lacombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mathieu Lacombe
Fonctions
Ministre québécois de la Famille
En fonction depuis le
(9 mois et 2 jours)
Premier ministre François Legault
Gouvernement Legault
Prédécesseur Luc Fortin
Ministre responsable de la région de l'Outaouais
En fonction depuis le
(9 mois et 2 jours)
Premier ministre François Legault
Gouvernement Legault
Prédécesseur Stéphanie Vallée
Député à l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(9 mois et 19 jours)
Élection 1er octobre 2018
Circonscription Papineau
Législature 42e
Prédécesseur Alexandre Iracà
Biographie
Nom de naissance Mathieu Lacombe
Lieu de naissance Repentigny
Nationalité Canadienne
Parti politique Coalition avenir Québec
Diplômé de Université d'Ottawa
Profession Journaliste
Chef d'antenne

Mathieu Lacombe est un journaliste et homme politique québécois.

Il est élu député à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière de la Coalition avenir Québec lors des élections générales québécoises de 2018, représentant la circonscription de Papineau, en Outaouais.

Depuis le 18 octobre 2018, il est ministre de la Famille ainsi que ministre responsable de la région de l'Outaouais[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Originaire de la Rive-Nord de Montréal, Mathieu Lacombe entreprend d'abord des études collégiales en 2008 au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, en Arts et Lettres, où il étudie jusqu'en 2010.

Pratiquant le journalisme en tant que bénévole à la télévision régionale des Moulins et pigiste à La Revue de Terrebonne, il décide de déménager dans la région d'Ottawa-Gatineau, en 2010, pour étudier en journalisme. Il y décroche un diplôme d'études collégiales en journalisme électronique du Collège La Cité, en 2012, ainsi qu'un baccalauréat spécialisé en journalisme et une mineure en science politique de l'Université d'Ottawa, en 2014.

Il a également étudié à la maîtrise en administration des affaires à l'Université du Québec en Outaouais.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Entre 2009 et 2018, Mathieu Lacombe a collaboré a plusieurs médias, sur la Rive-Nord de Montréal, en Outaouais, à Ottawa et dans le Nord de l'Ontario.

Pendant son parcours scolaire, il a notamment collaboré avec la Télévision régionale des Moulins, La Revue de Terrebonne, CINN FM à Hearst, CJFO FM à Ottawa, ainsi que Rouge FM et Énergie en Outaouais.

Par la suite, en 2012, il devient journaliste pour Radio-Canada Ottawa-Gatineau, à la télévision et la radio. Deux ans plus tard, à 26 ans, il devient l'un des plus jeunes chefs d"antenne au Québec, à la barre du TVA Nouvelles de 18 h à TVA Gatineau-Ottawa, en 2014[2].

À ce titre, il a couvert plusieurs événements marquants de la région, notamment l'attentat au parlement d'Ottawa, en 2014, et les inondations historiques qui ont frappé l'Outaouais en 2017.

Parallèlement à son travail journalistique, Mathieu Lacombe a aussi occupé la fonction de président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, pour la section de l'Outaouais. Pendant son mandat, il a notamment été appelé à prendre la défense d'un journaliste arrêté par le Service de police de la Ville de Gatineau dans le cadre de ses fonctions[3].

En juin 2018, il surprend la communauté médiatique en annonçant qu'il quitte le journalisme pour devenir porte-parole de la Société de transport de l'Outaouais[4], avant de faire le saut en politique deux mois plus tard.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Mathieu Lacombe s'initie à la politique en 2007 en tant que militant de la Commission des jeunes de l'Action démocratique du Québec, alors que le parti est dirigé par Mario Dumont. Il occupe plusieurs fonctions dans l'aile jeunesse, où il agit d'abord comme conseiller régional de Lanaudière puis directeur des communications. En 2008, il est candidat défait dans la circonscription de D'Arcy-McGee[5], reconnue comme étant l'un des plus solides châteaux forts libéraux de la province.

Alors qu'il délaisse le militantisme politique provincial pour effectuer un retour sur les bancs d'école, il s'investit en politique étudiante, notamment au Cégep de Terrebonne, où il est élu vice-président aux affaires pédagogiques internes, à l'Association générale des étudiants. Par la suite, lors de ses études à La Cité collégiale d'Ottawa, il est élu président de l'association étudiante, dotée d'un budget de 1,3 million de dollars et comptant une trentaine d'employés. Pendant son mandat, une banque alimentaire et un programme de reconnaissance de l'engagement étudiant verront le jour.

Journaliste pendant une dizaine d'année, c'est en août 2018 qu'il fait un retour sur la scène politique provinciale. Père de deux jeunes enfants, il hésite avant de se lancer[6], mais décide finalement de faire le saut pour la Coalition avenir Québec, dans la circonscription de Papineau, en Outaouais[7]. Le 1er octobre 2018, il est élu avec 46,9 % des voix dans cette circonscription représentée par le Parti libéral du Québec depuis 37 ans[8].

Le 18 octobre 2018, le premier ministre François Legault le choisit pour siéger au conseil exécutif du Québec, où il occupe les fonctions de ministre de la Famille et de ministre responsable de la région de l'Outaouais. Âgé de 30 ans, il est le plus jeune ministre du cabinet. Ses deux jeunes enfants retiennent d'ailleurs l'attention lors de l'assermentation, lorsqu'ils s'invitent dans la cérémonie[9], ce qui tranche avec le style habituellement très protocolaire de l'événement.

Depuis, à titre de ministre de la Famille, Mathieu Lacombe a notamment relancé le développement des centres de la petite enfance (CPE), qui était sur la glace depuis quelques années. En février 2018, il annonçait la création de 2 500 nouvelles places et relançait des projets au point mort depuis des années, totalisant 11 000 places supplémentaires[10].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale de 2018 dans Papineau
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Mathieu Lacombe Coalition avenir 16 975 46,9 % 8 617
     Alexandre Iracà (sortant) Libéral 8 358 23,1 % -
     Mélanie Pilon-Gauvin Québec solidaire 5 434 15 % -
     Yves Destroismaisons Parti québécois 3 828 10,6 % -
     Michel Tardif Vert 547 1,5 % -
     Joanne Godin Conservateur 463 1,3 % -
     Lynn Boyer Citoyens au pouvoir 252 0,7 % -
     Isabelle Yde Parti nul 227 0,6 % -
     Claude Flaus Parti 51 84 0,2 % -
Total 36 168 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 60,9 % et 446 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 14 mai 2019)

Élection générale de 2008 dans D'Arcy-McGee
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Lawrence S. Bergman (sortant) Libéral 14 087 88,7 % 13 421
     Jean-Christophe Mortreux Vert 666 4,2 % -
     Marie-Aude Ardizzon Parti québécois 564 3,6 % -
     Mathieu Lacombe Action démocratique 292 1,8 % -
     Abraham Weizfeld Québec solidaire 264 1,7 % -
Total 15 873 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 38,9 % et 125 bulletins ont été rejetés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mathieu Lacombe - Assemblée nationale du Québec », sur www.assnat.qc.ca (consulté le 22 octobre 2018)
  2. « À seulement 29 ans, Mathieu Lacombe est chef d’antenne de TVA Gatineau-Ottawa », sur Faculty of Arts (consulté le 10 juillet 2019)
  3. « Radio-Canada envisage de porter plainte contre le SPVG », sur Le Droit, (consulté le 10 juillet 2019)
  4. « Le chef d’antenne de TVA Gatineau-Ottawa passe à la STO », sur Le Droit, (consulté le 10 juillet 2019)
  5. « Élections générales », sur Élections Québec (consulté le 10 juillet 2019)
  6. « Savoir saisir sa chance », sur Le Droit, (consulté le 10 juillet 2019)
  7. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Mathieu Lacombe se présente pour la CAQ dans Papineau | Élections Québec 2018 », sur Radio-Canada.ca (consulté le 10 juillet 2019)
  8. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Près d'une voix sur deux pour le caquiste Mathieu Lacombe dans Papineau | Élections Québec 2018 », sur Radio-Canada.ca (consulté le 10 juillet 2019)
  9. « Le nouveau ministre de la Famille prête serment avec...sa famille! », sur TVA Nouvelles (consulté le 10 juillet 2019)
  10. « Québec accélère le développement de places en CPE », sur La Presse+, (consulté le 10 juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]