Pascal Bérubé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pascal Bérubé
Defaut 2.svg
Fonction
Député de l'Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Pascal Bérubé ( à Matane - ) est un homme politique québécois. Élu la première fois à l'élection générale de 2007,à titre de député de Matane à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti québécois. Réélu député de la circonscription de Matane aux élections générales du 8 décembre 2008. Réélu député de la circonscription de Matane-Matapédia à l'élection de 2012 et à élection de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Bérubé a obtenu en 1998 un baccalauréat en Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski, où il a été président de l’Association générale des étudiants. Il a également été vice-président de la Fédération étudiante universitaire du Québec en 1998. En début de vie professionnelle, il a été directeur du développement de l’Association étudiante de l’école des Sciences de la gestion à l’Université du Québec à Montréal (2001-2002), coordonnateur au Carrefour Jeunesse-emploi de Matane (2002-2003), coordonnateur de la Table des partenaires en formation de la MRC de Matane (2003-2006) et coordonnateur de projet de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale pour la MRC de La Haute-Gaspésie (2006-2007).

Militant souverainiste, Pascal Bérubé a aussi été attaché politique aux cabinets du ministre de l’Éducation et de la Jeunesse François Legault et du ministre des Régions Jean-Pierre Jolivet durant le gouvernement de Lucien Bouchard. Il a aussi été président du Comité national des jeunes du Parti québécois.

Député et ministre[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection de 2003, Pascal Bérubé a été défait de justesse, avec un déficit de 33 voix (sur un total de 18 613) par la libérale Nancy Charest dans la circonscription de Matane. Il a par la suite été élu dans la même circonscription aux élections générales du 26 mars 2007, avec une mince avance de 213 votes sur Nancy Charest; il avait alors 32 ans. Il a été réélu en 2008, cette fois avec une confortable avance. En 2012 et 2014 il est réélu dans la nouvelle circonscription de Matane-Matapédia, chaque fois avec autour de 60 % du suffrage, la plus forte majorité au sein du Parti québécois.

Le 19 septembre 2012, il est nommé ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent. À 38 ans, il devient le deuxième plus jeune ministre du gouvernement de Pauline Marois. Depuis mai 2014, il est porte-parole de l'opposition officielle en matière de Sécurité publique et vice-président de la Commission des transports et de l'environnement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]