Vincent Marissal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marissal.
Vincent Marissal
image illustrative de l’article Vincent Marissal

Naissance (51 ans)
Granby
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Profession Journaliste
Médias
Presse écrite La Presse

Vincent Marissal, né le à Granby, est un journaliste et une personnalité politique québécoise. Il a signé une chronique politique dans le quotidien La Presse de 2003 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journalisme[modifier | modifier le code]

Il a étudié en communication (journalisme) à l'Université du Québec à Montréal. De 1990 à 1993, il commence sa carrière à La Voix de l'Est. Il a travaillé pour Le Soleil à Québec, de 1993 à 1997, dont deux ans au bureau de l'Assemblée nationale. Il rejoint La Presse le . Au printemps 2001, après un passage à Ottawa, il revient à Montréal où il occupera le poste d'adjoint au directeur de l'information pendant 18 mois. Il est depuis devenu chroniqueur politique pour ce quotidien. Il a quitté La Presse au mois de septembre 2017[1]. Marissal a par la suite oeuvré au sein d'une agence de relations publiques, de septembre 2017 à mars 2018[2],[3],[4].

Vie politique[modifier | modifier le code]

Le 29 mars 2018, la formation politique Québec solidaire confirme que Marissal sera leur candidat dans la circonscription de Rosemont lors du scrutin provincial prévu à l'automne 2018. L'annonce officielle de la candidature se déroule le 3 avril et l'assemblée d'investiture dans la circonscription le 31 mai[5],[6],[7],[2],[4]. Il est alors embauché comme consultant auprès du parti[8]. Quelques jours après avoir annoncé son entrée en politique, il admet avoir contacté à plusieurs reprises le Parti libéral du Canada afin de devenir un candidat de ce parti ou bien un conseiller de Justin Trudeau[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Outre la politique, Vincent Marissal est aussi un grand amateur de vin. Il a signé la chronique L'argent du vin, tous les samedis, dans La Presse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Bellerose, « Lisée craint l’arrivée de Vincent Marissal chez Québec solidaire », Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Catherine Lévesque, « Québec solidaire confirme la candidature de Vincent Marissal », HuffPost Québec,‎ (lire en ligne)
  3. « Québec solidaire confirme la candidature de l’ex-chroniqueur Vincent Marissal », TVA Nouvelles,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Pascal Dugas Bourdon, « Québec solidaire confirme la candidature de l’ex-chroniqueur Vincent Marissal », Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)
  5. Robert Skinner, « Vincent Marissal confirme son passage chez Québec solidaire », La Presse,‎ (lire en ligne)
  6. Robert Skinner, « Vincent Marissal confirme son passage chez Québec solidaire », La Presse,‎ (lire en ligne)
  7. « Vincent Marissal candidat de Québec solidaire », Radio-Canada,‎ (lire en ligne)
  8. Yves Boivert, « Le choix de Vincent », La Presse,‎ (lire en ligne)
  9. « Vincent Marissal fait son mea culpa », Radio-Canada,‎ (lire en ligne)