Les Gonds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Gonds
L'église Saint-Vivien.
L'église Saint-Vivien.
Blason de Les Gonds
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Saintes
Canton Thénac
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Saintes
Maire
Mandat
Patrick Simon
2014-2020
Code postal 17100
Code commune 17179
Démographie
Gentilé Gontais
Population
municipale
1 641 hab. (2014 en augmentation de 9,18 % par rapport à 2009)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 58″ nord, 0° 36′ 56″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 20 m
Superficie 12,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Les Gonds

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Les Gonds

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Gonds

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Gonds
Liens
Site web www.lesgonds.fr

Les Gonds est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Gontais et les Gontaises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Les Gonds
Saintes Chaniers
Thénac Les Gonds Courcoury
Préguillac Berneuil

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : au 1er de pourpre au château du lieu d'argent, essoré d'azur et accompagné en chef d'un massacre de cerf d'orangé, au 2e de gueules au quart de roue dentée d'or posée en fasce et à l'avion de chasse d'argent, posé en bande de profil et brochant, au 3e d'or à l'épi d'orge de tenné, tigé et feuillé de sinople posé en bande et passé en sautoir avec un épi de blé, tigé et feuillé d’orangé posé en barre et à l'épi de maïs du même, tigé et feuillé de gueules brochant en pal, au 4e d'azur à l'église du lieu d'or, essorée et ombrée de gueules; au comble d'argent chargé de l'inscription de sable « LES GONDS », brochant sur les deux premiers quartiers.

Administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Louis Grelard    
2008 en cours Patrick Simon DVD Vice-président CDC Pays Santon
Les données manquantes sont à compléter.

Région[modifier | modifier le code]

À la suite de la réforme administrative de 2014 ramenant le nombre de régions de France métropolitaine de 22 à 13, la commune appartient depuis le à la région Nouvelle-Aquitaine, dont la capitale est Bordeaux. De 1972 au , elle a appartenu à la région Poitou-Charentes, dont le chef-lieu était Poitiers.

Démographie[modifier | modifier le code]


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2014, la commune comptait 1 641 habitants[Note 1], en augmentation de 9,18 % par rapport à 2009 (Charente-Maritime : +3,32 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
606 651 586 666 735 791 798 824 1 001
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 009 916 848 878 875 786 770 730 634
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
648 606 605 577 592 555 567 849 1 288
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
807 846 869 1 028 1 129 1 241 1 645 1 577 1 508
2013 2014 - - - - - - -
1 609 1 641 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Saint-Vivien, datant du XIIe siècle.
  • Le château de Thérac, datant du XVe siècle.
  • Le moulin de Courpignac.
  • La Métairie des Pères.
  • Quelques croix de chemin dont la Croix Nadeau.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :