Alain Bournazel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bournazel.

Alain Bournazel, né le à Béziers, est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Alain Bournazel est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1967)[1], et ancien élève de Saint-Cyr[réf. souhaitée] et de l'École nationale d'administration (promotion Thomas-More)[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est chargé de la Mission de contrôle économique et financier de l'emploi et de la formation professionnelle au Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. il est désormais à la retraite.

Vice-présidence de la région Aquitaine[modifier | modifier le code]

En 1986, il devient vice-président de la région Aquitaine à l’éducation et à la formation.

Maire de Domme[modifier | modifier le code]

Alain Bournazel, fut maire de Domme, en Dordogne, de 1989 à 2001.

Fondation du RIF[modifier | modifier le code]

Le , avec Jean-Paul Bled, Michel Pinton et Étienne Tarride, il crée des États généraux de la souveraineté nationale.

Le , avec Paul-Marie Coûteaux et Jean-Paul Bled, il fonde le Rassemblement pour l'indépendance et la souveraineté de la France (RIF) dont il devient le secrétaire général. Dans ce cadre, il a milité pour le « non » au Référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe du .

Il est élu président du RIF le , en remplacement de Paul-Marie Coûteaux[3].

Radio[modifier | modifier le code]

De à la fin de 2016, il dirige le Libre journal de l'indépendance sur Radio Courtoisie, un lundi sur quatre.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Pour des états-généraux de la souveraineté nationale, François-Xavier de Guibert, 1998 (ISBN 978-2-86839-531-3)
  • Action régionale et formation des jeunes: Les formations de l'éducation nationale, l'apprentissage, le crédit formation individualisé, Le Moniteur, 1999 (ISBN 978-2-281-12237-4)
  • L’éducation tout au long de la vie : Une nouvelle éducation nationale, Ellipses, 2001 (ISBN 978-2-7298-0594-4)
  • Avec Étienne Tarride, L'Europe des réalités, Françoix-Xavier de Guibert, 2002 (ISBN 978-2-921843-68-3)
  • Avec Étienne Tarride, Faut-il dire non à la constitution européenne : Dix questions fondamentales pour notre avenir, François-Xavier de Guibert, 2005 (ISBN 978-2-7554-0001-4)
  • Avec Bruno Moschetto, La formation professionnelle : Gestion et évaluation, le pentagone de la formation professionnelle, SEFI, 2005 (ISBN 978-2-89509-067-0)
  • Avec Jean-Christophe Lévêque, L'Europe qui sombre : De la stratégie de Lisbonne au projet de Constitution Européenne... l'échec, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-064-4)
  • Mieux utiliser les dispositifs de la formation professionnelle ; Bien connaître les acteurs de la formation professionnelle, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-036-1)
  • Vademecum de l’emploi, Arnaud Franel, 2006, (ISBN 978-2-89603-063-7)
  • Vademecum de la formation professionnelle, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-062-0)
  • L'échec des réformes, Arnaud Franel, 2009 (ISBN 978-2-89603-177-1)
  • Jeanne d'Arc, la vérité sur un faux procès, Artena, 2012 (ISBN 978-2-35154-026-8) [présentation en ligne]
  • Les rois maudits d'Angleterre, Perrin, 2014 (ISBN 978-2-262-03896-0) [présentation en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]