Alain Bournazel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bournazel.
Alain Bournazel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
BéziersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web

Alain Bournazel (né le à Béziers) est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Alain Bournazel est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1967)[1], et ancien élève de Saint-Cyr[réf. souhaitée] et de l'École nationale d'administration (promotion Thomas-More)[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est chargé de la Mission de contrôle économique et financier de l'emploi et de la formation professionnelle au Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. il est désormais à la retraite.

Vice-présidence de la région Aquitaine[modifier | modifier le code]

En 1986, il devient vice-président de la région Aquitaine à l’éducation et à la formation.

Maire de Domme[modifier | modifier le code]

Alain Bournazel, fut maire de Domme, en Dordogne, de 1989 à 2001.

Fondation du RIF[modifier | modifier le code]

Le , avec Jean-Paul Bled, Michel Pinton et Étienne Tarride, il crée des États généraux de la souveraineté nationale.

Le , avec Paul-Marie Coûteaux et Jean-Paul Bled, il fonde le Rassemblement pour l'indépendance et la souveraineté de la France (RIF) dont il devient le secrétaire général. Dans ce cadre, il a milité pour le « non » au Référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe du .

Il est élu président du RIF le , en remplacement de Paul-Marie Coûteaux[3].

Radio[modifier | modifier le code]

De à la fin de 2016, il dirige le Libre journal de l'indépendance sur Radio Courtoisie, un lundi sur quatre.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Pour des états-généraux de la souveraineté nationale, François-Xavier de Guibert, 1998 (ISBN 978-2-86839-531-3)
  • Action régionale et formation des jeunes: Les formations de l'éducation nationale, l'apprentissage, le crédit formation individualisé, Le Moniteur, 1999 (ISBN 978-2-281-12237-4)
  • L’éducation tout au long de la vie : Une nouvelle éducation nationale, Ellipses, 2001 (ISBN 978-2-7298-0594-4)
  • Avec Étienne Tarride, L'Europe des réalités, Françoix-Xavier de Guibert, 2002 (ISBN 978-2-921843-68-3)
  • Avec Étienne Tarride, Faut-il dire non à la constitution européenne : Dix questions fondamentales pour notre avenir, François-Xavier de Guibert, 2005 (ISBN 978-2-7554-0001-4)
  • Avec Bruno Moschetto, La formation professionnelle : Gestion et évaluation, le pentagone de la formation professionnelle, SEFI, 2005 (ISBN 978-2-89509-067-0)
  • Avec Jean-Christophe Lévêque, L'Europe qui sombre : De la stratégie de Lisbonne au projet de Constitution Européenne... l'échec, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-064-4)
  • Mieux utiliser les dispositifs de la formation professionnelle ; Bien connaître les acteurs de la formation professionnelle, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-036-1)
  • Vademecum de l’emploi, Arnaud Franel, 2006, (ISBN 978-2-89603-063-7)
  • Vademecum de la formation professionnelle, Arnaud Franel, 2006 (ISBN 978-2-89603-062-0)
  • L'échec des réformes, Arnaud Franel, 2009 (ISBN 978-2-89603-177-1)
  • Jeanne d'Arc, la vérité sur un faux procès, Artena, 2012 (ISBN 978-2-35154-026-8) [présentation en ligne]
  • Les rois maudits d'Angleterre, Perrin, 2014 (ISBN 978-2-262-03896-0) [présentation en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]