Deuxième livre des Chroniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Bible
Cet article est une ébauche concernant la Bible.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

II Chroniques
Titre dans le Tanakh Dibhre Hayyamim
Auteur traditionnel Esdras
Datation traditionnelle Ve siècle av. J.-C.
Nombre de chapitres 36
Classification
Tanakh Ketouvim
Précédent I Chroniques
Canon chrétien Livres historiques
Précédent I Chroniques Esdras Suivant

Le deuxième livre des Chroniques est un livre de l'Ancien Testament. Il suit le premier livre des Chroniques qui retrace l'histoire du monde de la Création à la royauté de David. À l'origine ces deux livres n'en formaient qu'un, appelé livres des Chroniques, mais ils ont été divisés probablement pour des raisons d'encombrement[D 1]

Résumé[modifier | modifier le code]

Les chapitres 1 à 9 racontent le règne de Salomon, les chapitres 3 à 5 décrivent la construction du temple de Salomon. Les chapitres 10 à 12 parlent du règne de Roboam, fils de Salomon, au cours duquel le royaume uni d'Israël fut divisé en royaume du nord et royaume du sud. Les chapitres 13 à 36 décrivent les règnes des divers rois jusqu'à la prise du royaume de Juda par Nabuchodonosor II. Le livre prend fin avec le décret de Cyrus en -538 qui permet aux captifs de Juda de retourner à Jérusalem. Cet évènement essentiel dans l'histoire du peuple hébreu est aussi, d'un point de vue religieux, le signe que Dieu n'a pas abandonné son peuple même si les pêchés de celui-ci ont provoqué la destruction du temple, la fin de la royauté et l'exil[D 2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. p. 37
  2. p. 38

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Christiane Dieterlé, Charles Daniel Maire et Alain Massini, Il était une fois... La Bible : De l'Ancien au Nouveau Testament, parcourir les textes et leur histoire, Éditions Olivétan,‎ , 96 p. (ISBN 9782915245011, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :