Marie-Vincent Bernadot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Bernadot, en religion Marie-Vincent Bernadot, né en 1883, mort en 1941, est un père dominicain français de la province de Toulouse, à l’origine de la création des revues La Vie spirituelle en 1919, La Vie intellectuelle en 1928 et Sept en 1934. Il est aussi le fondateur en 1929 des Éditions du Cerf. Il écrit ou traduit 34 ouvrages[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • De l'Eucharistie à la Trinité, 1919.
  • L'Ordre des Frères Prêcheurs, 1922.
  • Sainte Catherine de Sienne : sa vie, son œuvre et sa doctrine, 1923.
  • La Spiritualité dominicaine, 1926.
  • L'Action surnaturelle dans la restauration dominicaine au XXe siècle : la mère M. Dominique Claire de la Sainte-Croix : 1832-1895, 1926.
  • Le Joug du Christ, 1928.
  • La Piété envers l'Église, 1928.
  • Notre-Dame dans ma vie, 1937.
  • Sainte Catherine de Sienne au service de l'Église, 1941.
  • Lettres de direction, 1946 (posthume).
  • Plusieurs traductions, notamment des Psaumes, des écrits de sainte Catherine de Sienne, de saint Vincent Ferrier, d'Humbert de Romans.
  • Divers articles, contributions, préfaces, travaux collectifs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bibliothèque nationale de France, Catalogue général, « Bernadot, Marie-Vincent (1883-1941) », avec lien vers les notices sur ses ouvrages