Larry Azouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Larry Azouni
U-19 EC-Qualifikation Austria vs. France 2013-06-10 (112).jpg
Larry Azouni sous le maillot de l'équipe de France des moins de 19 ans.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Nîmes Olympique
Numéro 5
Biographie
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (22 ans)
Lieu Marseille (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 2012
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2000-2006 Drapeau : France FC Burel
2006-2012 Drapeau : France Olympique de Marseille
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2012-2014 Drapeau : France Olympique de Marseille 01 (0)
2013-2014 Drapeau : France FC Lorient 04 (0)
2014- Drapeau : France Nîmes Olympique 37 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2010 Drapeau : Tunisie Tunisie -16 ans 02 (0)
2012 Drapeau : France France -18 ans 03 (0)
2012-2013 Drapeau : France France -19 ans 14 (0)
2013 Drapeau : France France -20 ans 02 (1)
2014 Drapeau : Tunisie Tunisie espoirs 02 (0)
2016- Drapeau : Tunisie Tunisie 02 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 mars 2016

Larry Azouni, né le à Marseille, est un footballeur international tunisien. Il évolue au poste de milieu de terrain au Nîmes Olympique.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Larry Azouni naît à Marseille en 1994 et dispose de la double nationalité franco-tunisienne[1]. Il fait ses débuts au football au FC Burel en 2000 puis effectue sa formation à l'Olympique de Marseille à partir de 2006[2].

Larry Azouni fait ses débuts professionnels le en Ligue Europa face à l'AEL Limassol, en remplaçant Kassim Abdallah à la 74e minute de jeu (défaite 3-0)[3].

Prêt au FC Lorient[modifier | modifier le code]

Le , Larry Azouni est prêté au FC Lorient par l'Olympique de Marseille pour un an avec option d'achat[4]. Il arrive au club breton en compagnie de son coéquipier Rafidine Abdullah, tandis que le Lorientais Mario Lemina effectue le trajet inverse[5].

Il est expulsé dès son premier match avec les merlus le face à Bastia.

Nîmes Olympique[modifier | modifier le code]

Le , il quitte définitivement l'Olympique de Marseille et prend la direction de la Ligue 2 en rejoignant Nîmes pour quatre ans[6].

Le 1er août suivant, il joue son premier match en rentrant en jeu à une minute du temps additionnel contre Angers. La saison suivante, il marque son tout premier but professionnel lors de la vingtième journée de Ligue 2 contre le Stade brestois.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Larry Azouni commence sa carrière internationale en 2010 en disputant deux matches avec l'équipe de Tunisie des moins de 16 ans[7].

Il dispute son premier match avec l'équipe de France des moins de 18 ans en étant titularisé le face à la Grèce, il est remplacé à la mi-temps par Rafidine Abdullah (défaite 3-2)[8]. Le , il obtient sa première sélection parmi les moins de 19 ans français en remplaçant Kévin Rodrigues face à la Suisse à la 86e minute de jeu (victoire 0-1)[9].

Le , il est sélectionné par Francis Smerecki afin de participer à l'Euro 2013 des moins de 19 ans[10]. Après un début de tournoi difficile, les Bleuets éliminent l'Espagne en demi-finale et se qualifient pour la finale face à la Serbie grâce à des buts de Yassine Benzia et Antoine Conte[11]. La France s'incline 1-0 en finale, rencontre que le Marseillais dispute dans son intégralité[12].

Le , il est sélectionné par Nizar Khanfir en équipe de Tunisie espoirs afin d'assister à un stage de préparation des Jeux olympiques de 2016 et d'affronter l'équipe du Maroc espoirs lors de deux confrontations amicales qui auront lieu les 10 et [13].

Le , Larry Azouni annonce sur son compte Twitter officiel avoir donné son accord définitif à la Fédération tunisienne de football et qu'il est convoqué en équipe de Tunisie pour la double rencontre face au Togo qui a lieu les 25 et 29 mars 2016 dans le cadre des éliminatoires de la coupe d'Afrique 2017[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Larry Azouni au 26 mars 2016[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Tunisie Tunisie Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2012-2013 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 - - - - - - C3 1 0 - - 1 0
2013-2014 Drapeau de la France FC Lorient (prêt) Ligue 1 2 0 1 0 1 0 - - - - - 4 0
2014-2015 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 11 0 2 0 1 0 - - - - - 14 0
2015-2016 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 21 2 1 0 1 0 - - - 2 0 25 2
Total sur la carrière 34 2 4 0 3 0 - 1 0 2 0 44 2

Liste des matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France des moins de 19 ans, il est finaliste de l'Euro des moins de 19 ans en 2013 mais est battu en finale par la Serbie sur le score d'un but à zéro.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Larry Azouni ne se considère « pas très costaud » pour un milieu défensif et mise ainsi plus sur « son anticipation, sa vision de jeu et sa qualité de passes ». Il est également un admirateur de Steven Gerrard[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Larry Azouni », sur transfermarkt.co.uk (consulté le 3 mars 2016).
  2. « Larry Azouni », sur fff.fr (consulté le 3 mars 2016).
  3. « AEL Limassol 3 - 0 Olympique de Marseille », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  4. « Larry Azouni (OM) prêté un an au FC Lorient », sur fclweb.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  5. « Lorient : Féry rappelle Gourcuff à l’ordre et explique la vente de Lemina ! », sur footmercato.net,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  6. « Nîmes : Azouni signe pour 4 ans », sur franceinfo.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  7. « Double nationalité et sélection tunisienne d'Azouni », sur topom.net,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  8. « Grèce -18 ans 3 - 2 France -18 ans », sur fff.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  9. « Suisse -19 ans 0 - 1 France -18 ans », sur fff.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  10. « Rabiot, Conte et Ikoko à l'Euro U19 », sur allpaname.com,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  11. « Euro U19 : La France bat l'Espagne et va en finale », Ouest-France, 29 juillet 2013.
  12. « France -19 ans 0 - 1 Serbie -19 ans », sur fff.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  13. « Stage de l'équipe nationale olympique : du 06 au 13/10/2014 à Tunis », sur ftf.org.tn,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  14. « Larry Azouni a choisi la Tunisie », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 3 mars 2016).
  15. « Statistiques de Larry Azouni », sur footballdatabase.eu
  16. « À la découverte de Larry Azouni, jeune espoir de l'OM », sur footmercato.net,‎ (consulté le 3 mars 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]