Lenny Nangis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lenny Nangis
Saint-Lô - Rennes CFA2 - Lenny Nangis - 20150523.jpg
Nangis en mai 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Sporting Club de Bastia
Numéro 11
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (22 ans)
Lieu Basse-Terre
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. Depuis 2011
Poste Ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2000-2001 Drapeau : France Cygne Noir Basse-Terre
2002-2009 Drapeau : France Juvenis
2009-2011 Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2011-2015 Drapeau : France SM Caen 88 (8)
2015- Drapeau : France Lille OSC 17 (0)
2016- Drapeau : France Bastia
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009-2010 Drapeau : France France -16 ans 11 (6)
2010-2011 Drapeau : France France -17 ans 20 (9)
2011-2012 Drapeau : France France -18 ans 05 (1)
2012-2013 Drapeau : France France -19 ans 14 (1)
2013-2014 Drapeau : France France -20 ans 10 (2)
2015- Drapeau : France France espoirs 04 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 juillet 2016

Lenny Nangis, né le à Basse-Terre (Guadeloupe, France), est un footballeur français. Il évolue au poste d'ailier au Sporting Club de Bastia.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Formation et débuts au SM Caen[modifier | modifier le code]

Arrivé au SM Caen en provenance de Guadeloupe en 2009, à l'âge de 15 ans[1], Lenny Nangis y parfait sa formation et signe son premier contrat professionnel le 19 août 2011[2].

Il fait sa première apparition en Ligue 1 à tout juste 17 ans, le 17 septembre 2011 face à Auxerre (1-1). Pour sa première titularisation, une semaine plus tard face à Evian, il est expulsé après 25 minutes de jeu[3]. Il inscrit son premier but face à l'AC Ajaccio le 19 novembre 2011 au terme d'un match nul 2-2. Sous les ordres de Franck Dumas, entraineur laissant beaucoup de chances aux jeunes joueurs, Nangis participe à 14 matchs au cours de la saison (11 de championnat et 3 en Coupe de la Ligue) qui s'achève sur la relégation du club normand en Ligue 2.

Julien Féret et Nangis avec le SM Caen en 2014.

À l'aube de cette nouvelle saison, Patrice Garande reprend les rênes de l'équipe première. Il n'offre cependant plus autant de temps de jeu à son jeune ailier, dont il se dit déçu du niveau de jeu et du comportement[4]. Pour sa première apparition, à la 12e journée à Arles-Avignon, il marque peu après son entrée en jeu. Pourtant il doit attendre la 33e journée pour retrouver une place dans le groupe. En fin de saison, il redevient titulaire et ses bonnes performances poussent Mathias Autret sur le banc jusqu'à la fin de la saison. Il dispute en tout huit matchs, pour un but. Caen termine à la 4e place du championnat.

Lors de sa seconde saison en deuxième division, Nangis dispute vingt matchs. Il manque cependant d'efficacité, avec un but et une passe décisive en championnat. Son but à Brest, d'un tir remarquable, se montre cependant capital dans la course à la montée[5]. Il joue aussi en coupes et inscrit un autre but face à Pontarlier en Coupe de France. Le Stade Malherbe de Caen termine sa saison à la 3e place, synonyme de remontée en première division, deux ans après l'avoir quittée.

Déterminé à s'imposer définitivement dans son club formateur, il prolonge son contrat de deux saisons supplémentaires, et hérite du numéro 10, laissé libre à la suite du départ de Fayçal Fajr en Espagne. Garande ne cache pas qu'il compte sur lui[6]. Titulaire lors de la 1re journée de Ligue 1 face à Évian Thonon Gaillard à Annecy, il réalise une prestation saluée, en offrant une passe décisive pour N'Golo Kanté et en étant à l'origine du premier des deux buts de Mathieu Duhamel[3]. Il marque son premier but de la saison le 20 septembre, lors d'un match nul 3-3 à Toulouse. Avant la trêve hivernale, il inscrit deux nouveaux buts à domicile, contre Lorient (victoire 2-1) et Nice (défaite 3-2). Son début de saison est globalement salué[7].

Il attaque la saison 2014-2015 comme titulaire à droite et réussit deux passes décisives lors des trois premières journées. Cependant Garande ne cache pas son insatisfaction sur son niveau de jeu, considérant qu'il peut faire « beaucoup mieux »[8]. Le club dit alors lui chercher un concurrent à droite.

Nouveau challenge à Lille[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2015, dans les dernières heures du mercato, le SM Caen le cède au LOSC Lille contre une indemnité estimée à 1 million d'euros. Nangis s'engage pour quatre saisons[9].

Prêt à Bastia[modifier | modifier le code]

Le 28 juillet, il est prêté au Sporting Club de Bastia[10].

Parcours international[modifier | modifier le code]

Nangis en équipe de France U19 en 2013.

Régulièrement appelé en équipe nationale dès les moins de 16 ans, Nangis en devient un élément important sur le front de l'attaque, en inscrivant 6 buts en 11 sélections[11]. L'année suivante, en U17, il participa activement au parcours de l'équipe de France à la Coupe du monde 2011 des moins de 17 ans. Contre l'Argentine dans le match d'ouverture, il délivre deux passes décisives à Yassine Benzia puis Sébastien Haller, ce qui permet à la France de battre l'un des favoris de la compétition (3-0)[1]. Nangis marque lors du huitième de finale contre la Côte d'Ivoire, autre grand favori, battu 3-2, mais est expulsé sévèrement en fin de match[12]. Le parcours de la France s’arrête en quart de finale contre le Mexique, pays organisateur de la compétition et futur vainqueur, face auquel il est suspendu. Au total, il marque 9 buts en 21 sélections toutes compétitions confondues dans la catégorie U17[11].

Il est ensuite appelé en équipe de France des moins de 18 ans puis des moins de 19 ans[11], avec laquelle il participe au Championnat d'Europe en juillet-août 2013. Nangis rentre en jeu en finale, perdue 1-0 face à la Serbie. En septembre 2013, il dispute les Jeux de la francophonie à Nice avec l'équipe de France des moins de 20 ans[13]

Le 25 mars 2015, Nangis honore sa première cape pour les Espoirs français[14], lors d'une victoire 5-0 contre l'Estonie en réalisant deux passes décisives.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Lenny Nangis au 15 mai 2016[15],[16],[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2011-2012 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 11 1 - - 3 0 14 1
2012-2013 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 8 1 - - - - 8 1
2013-2014 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 20 1 4 1 2 0 26 2
2014-2015 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 34 4 1 0 2 0 37 4
2015 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 3 0 - - - - 3 0
Sous-total 76 7 5 1 7 0 88 8
2015-2016 Drapeau de la France LOSC Lille Ligue 1 14 0 1 0 2 0 17 0
Total sur la carrière 90 7 6 1 9 0 105 8

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Aline Chatel, « Lenny Nangis, l'autre crack de la jeune garde caennaise », sur sportacaen.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  2. « Foot - L1 - Caen - Nangis passe pro », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  3. a et b « Lenny Nangis n'a pas raté le coche. », sur caen.maville.com,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  4. « Retour en circulation pour Lenny Nangis. », sur caen.maville.com,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  5. « Ligue 2: Caen s'impose à Brest et fait un nouveau pas vers la ligue 1 / France Bleu », sur francebleu.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  6. « Nangis, une saison pour franchir un cap. Sport », sur caen.maville.com,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  7. « Caen - Da Silva - Kanté - Nangis, indispensables novices - France Football », sur francefootball.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  8. « Mercato : Nangis et Caen, c'est fini - Tendance Ouest », sur tendanceouest.com,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  9. « Transfert - Lenny Nangis à Lille (officiel) », sur lequipe.fr (consulté le 4 septembre 2015)
  10. Transfert : Bastia annonce quatre arrivées, www.lequipe.fr, 28 juillet 2016.
  11. a, b et c « Joueur - Lenny NANGIS », sur FFF .fr (consulté le 4 septembre 2015)
  12. « Mondial cadets : la Côte d’Ivoire, dernier espoir africain, éliminée », sur rfi.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  13. « Entretien avec Nangis : Un statut à assumer », sur franceantilles.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  14. « Lenny Nangis va faire son entrée chez les Bleuets », sur ouest-france.fr,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  15. « Lenny Nangis », sur footballdatabase.eu
  16. « Football : la fiche de Lenny NANGIS », sur lequipe.fr
  17. « Lenny Nangis », sur transfermarkt.com