Arbaïn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La mosquée Hussein à Kerbala (2005).

L'Arbaïn[1] est une cérémonie importante dans l'islam chiite chiite qui marque la fin du deuil de l'assassinat à Kerbala en Irak de l'imam Hussein ben Ali, petit fils du prophète de l'islam Mahomet, fils de l'Imam Ali. La commémoration de la mort de celui-ci a lieu le 10e jour du mois musulman de mouharram, lors du jour de Achoura. C'est l'un des plus grands rassemblements religieux au niveau mondial[2],[3],[4],[5],[6],[7].

L'Arbaïn a lieu 40 jours après l'Achoura, le 20 ou 21 du mois musulman de safar. La ville de Kerbala en Irak, troisième lieu saint du chiisme, est le lieu où se trouve la tombe de l'imam Hussein assassiné sur ordre du calife omeyyade Yazid 1er.

Pour rendre hommage à l'imam Hussein et ses compagnons, 20 millions de chiites marchent à pied vers Karbala.

Notes et références[modifier | modifier le code]