Denise Masson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Masson.
Denise Masson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Denise Masson (née le à Paris[1] – morte le à Marrakech), surnommée la Dame de Marrakech, était une islamologue française qui a traduit le Coran de l'arabe en français, publié en 1967, qui reçut, vers 1970, le label d' "essai d'interprétation du Coran inimitable" par l'islam "orthodoxe" au Caire et à Beyrouth[pas clair][2]. D'après son confrère André Chouraqui, elle se serait inspirée de la traduction en latin de Louis Marracci de 1698, reprise par Reiniccius[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a élu domicile à Marrakech pour les soixante dernières années de sa vie.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Coran et la révélation judéo-chrétienne, Études comparées, Paris, A. Maisonneuve, .
  • Le Coran Gallimard 1967
  • Le Coran, Paris, Gallimard, (réimpr. 1986, 1991, 1996), 1223 p. (ISBN 207010009X) Bibliothèque de la Pléiade.
  • L’eau, le feu et la lumière, d'après la Bible, le Coran et les traditions, Paris, Éditions Desclée de Brouwer, (réimpr. 1991), 186 p. (ISBN 2-220-02549-7)
  • Les trois voies de l'unique, Paris, Desclée De Brouwer, coll. « Ordinaire », (ISBN 2-220-02436-9)
  • Monothéisme coranique et monothéisme biblique, Paris, Desclée De Brouwer, (ISBN 2-220-02046-0)
  • Porte ouverte sur un jardin fermé: Valeurs fondamentales et traditionnelles d'une société en pleine évolution: Marrakech, 1930-1989, Paris, Desclée De Brouwer, coll. « Iles », (réimpr. 1992), 337 p. (ISBN 2-220-03059-8)Autobiographie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paola Frangieh, « Denise Masson, dame de lettres et de cœur », Le Soir Échos,‎ (lire en ligne).
  2. Jean-Pierre Péroncel-Hugoz, « Mort de l'islamologue Denise Masson : Une catholique "interprétatrice" du Coran », Le Monde,‎ .
  3. André Chouraqui, Le Coran, l'appel, Paris, Éditions Robert Laffont, , 1440 p. (ISBN 2-221-06964-1), « Liminaire »
    traduit et commenté
    .

Liens externes[modifier | modifier le code]