Mohammad-Taqi Mesbah Yazdi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mohammad-Taqi Mesbah Yazdi
Mohammad taghi Mesbah Yazdi.jpg
Fonction
Grand ayatollah (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
YazdVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Akhoond, théologienVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
signature de Mohammad-Taqi Mesbah Yazdi
signature

L’Ayatollah Mohammad-Taqi Mesbah Yazdi[1] (en persan : محمد تقی مصباح یزدی), né en 1934 à Yazd, est un membre du clergé chiite iranien et un homme politique.

Après avoir achevé son éducation primaire et secondaire à Yazd, Mesbah Yazdi continue son éducation en Fiqh à Qom jusqu'à son diplôme en 1960. Il a alors pour professeur des personnalités importantes comme l'Ayatollah Khomeini et l'Ayatollah Muhammad Taqi Bahjat, ainsi que d'Allameh Tabatabai. Avant la révolution islamique, il était éditeur en chef d'un journal appelé "Revanche".

L'Ayatollah Mesbah Yazdi est un des fondateurs de l'école Haghani, une école religieuse très influente en Iran. Il est l'auteur de nombreux livres sur le fiqh, l'exégèse du Coran, la divinité et d'autres sujets ayant trait à l'Islam. Il est actuellement directeur de l'Institut de recherche et d'éducation Imam Khomeini à Qom et également membre de l'Assemblée des experts. De plus, il est parfois imam lors de la prière du vendredi à Téhéran.

Il pense qu'il faut convertir la république islamique en gouvernement islamique. De plus, il est contre le pluralisme.

Après l’élection présidentielle de juin 1997, ses étudiants ont joué un grand rôle dans l'atmosphère politique plus ouverte de cette époque ; ils ont critiqué Mohammad Khatami. Le nom de Mesbah Yazdi est donc apparu plus souvent dans les médias et il est devenu plus connu. Avant l'élection présidentielle de 2001, le frère du président, Mohammad Reza Khatami, a suggéré de manière sarcastique que les conservateurs devraient faire de Mesbah Yazdi leur candidat, « parce qu'il est le meilleur représentant de leurs pensées. »

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]