Shah-Abdol-Azim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Iran image illustrant l’architecture ou l’urbanisme
Cet article est une ébauche concernant l’Iran et l’architecture ou l’urbanisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shah-Abdol-Azim (persan : شاه عبدالعظیم) est un sanctuaire shiite situé à Rey dans le quartier Hazrat-e Abdol-Azim au sud de Téhéran en Iran.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce lieu de pèlerinage est le tombeau de Shah-Abdol-Azim, un descendant de l'Imam Hassan le fils d'Ali. Abdol ’Azim (173-252 de l’Hégire ; XVIIIe siècle de l’ère chrétienne) naquit à Médine.D’après le livre Jannat-on-naiim, Shâh Abdol’azim émigra de Samarra à l’époque du calife abbaside Almo’taz bellâh et mourut à Rey vers l’an 250 de l’hégire, au IXe siècle. Il a rapporté un grand nombre d’anecdotes et de hadiths des Imâms Hâdi et Javâd. Hazrat-e Abdol ’Azim est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Rouz o shab (Le jour et la nuit) et Khotbeh-ye Amir al-Mo’menin (Le discours de l’Imâm Ali) sont les plus importants[1].

L'ensemble est composé d'un portail principal donnant l'accès à plusieurs cours et à une mosquée.

Le monument principal est supposé d'être réparé et agrandi au IXe siècle et le portail du nord ajouté à l'époque Bouyides. Les réparations importantes sont effectuées à l'époque Safavide. La couverture doré du dôme est faite à l'époque Qajar sur l'ordre de Nasseredin Shah en 1835. D'autres réparations sont actuellement en cours.

Plusieurs personnages importants, dont Nasseredin Shah assassiné à Shah-Abdol-Azim, y sont enterrés. La première ligne de chemin de fer en Iran reliait Téhéran à Shah-Abdol-Azim.

Notes et références[modifier | modifier le code]